Le roman de renart

Pages: 2 (259 mots) Publié le: 23 avril 2013
Le Roman de Renart n'est pas un roman, mais un recueil en langue romane de textes disparates issus d'une longue tradition de récits animaliers en latininspirés d'Ésope.Bon petit diable ou redresseur de torts, obsédé sexuel ou démon hypocrite, Renart est un héros complexe et polymorphe. Malhonnête ou malicieux selonles branches du récit, il incarne la ruse intelligente liée à l'art de la parole dans des épisodes qui prennent la forme habituelle du bon ou mauvais tour jouépar le goupil. Chaque aventure offre de nouveaux rebondissements qui mettent en scène un monde animal aux caractères singulièrement humains.Cette satire prenddivers aspects : parodie des chansons de geste et des romans courtois, mais aussi critique sociale, anticléricalisme et transgression de tabous. Renart nerespecte rien, ni amis ni ennemis, ni forts ni faibles, ni Dieu ni roi.Mis par écrit par des auteurs anonymes entre 1170 et 1250, le Roman de Renart constitue lependant populaire de la littérature épique et chevaleresque. Des ouvres plus tardives prennent le masque de Renart pour dénoncer avec âpreté la corruption etl'hypocrisie de la société, tel Renart le Contrefait.À la fin du XIIIe siècle, Jacquemart Gielée reprend les mêmes personnages pour écrire une ouvred'édification morale, Renart le Nouvel, à la forme allégorique et symbolique où le goupil devient l'incarnation du Mal, maître du monde.En cette fin du Moyen Âge, lepersonnage de Renart est si populaire que son nom, écrit avec un T, entre dans la langue française pour désigner l'animal, remplaçant l'ancien terme de "goupil".
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Roman de renart
  • Le roman de renart
  • Le roman de renart
  • Le roman du renart
  • le roman de renart
  • Le roman de renart
  • Roman de renart
  • le roman de renart

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !