Le roman sidonie

Pages: 36 (8836 mots) Publié le: 21 mars 2013
En publiant Sidonie, Chantal Magalie donne dans les douze chapitres du roman le ton d'une écriture nouvelle, incisive et perspicace. Une écriture qui s'illustre par un style où le pittoresque côtoie le pouvoir évocateur de l'imaginaire, où le pathétique fait corps avec la révolte, où le sublime du confort frôle la débâcle, le tout ficelé dans l'armure des métaphores dont la sémantique etl'abstraction des images, la poétique de l'expressivité du discours séduisent le lecteur.

Sidonie, une métaphore oxymorique

Ce qui interpelle la curiosité du lecteur, c'est avant tout le titre, ses déclinaisons multiples, ses contresens, ses paradoxes. En lui-même déjà, il vaut tout un emblème. Sidonie donne à entendre une séductrice résonance. Elle préfigure un personnage aux allures bienfaitricesdignes des saints du panthéon judéo-chrétien. Sidonie ! On se méprendrait à y voir un visage beau, éligible à une certaine béatification. Or, en fait, il n'en est rien. Sidonie du titre - qui est aussi l'héroïne - est une métaphore oxymorique, une antonomase qui incarne, dans l'œuvre tous les maux de la planète : souffrances et douleurs, solitude et isolement, platitude, rejet et déréliction...Sidonie paraît donc être un doux mélange de "l'Ange" et de la "Bête !" Elle use d'artifices et de stratagèmes qui mènent à la mort. Elle est la mort même qu'elle sait incarner et répandre du début jusqu'à la fin du récit. Décryptons l'énigme, dévoilons le secret en disant sans plus de détour que Sidonie est cette maladie de l'amour qui entre sans effraction dans la demeure intime de ceux quidéfient par l'imprudence ses ardeurs fatales : le Sida. Loin donc de l'image angélique et noble qui sourd de la musicalité du nom, elle est farce, détour, esbroufe !

La malice de Sidonie se déploie à travers l'euphémisme dont use l'auteur pour voiler un des maux, peut-être le plus grand des derniers siècles. Ce personnage qui sème la terreur dans le texte est désigné par le pronom personnel"Elle." "Elle", c'est Sidonie. Ce nom par procuration est celui du spectre qui agit sur le territoire des sujets tabous, celui de la sexualité. On comprend qu'elle ne veuille pas révéler son identité, qu'elle refuse de se faire connaître, de se faire nommer autrement que par un prénom qui cesse d'être personnel pour devenir impersonnel, indéfini, obscur. Sidonie, disons plutôt Elle, est une épithètequi, tel un funambule jonglant sur une corde, joue la manœuvre insidieuse de la ruse nominale pour séduire ses victimes et les loger à leur demeure ultime.

L'habileté linguistique de l'écrivain, qui choisit l'énigme pour ne pas décliner crûment l'identité funeste de l'agent soustracteur des vies, donne à considérer l'œuvre comme un long voyage qui mène jusqu'aux confins du surréalisme. D'embléeet d'entrée de jeu, elle refuse d'angoisser, de faire frémir le lecteur en commettant l'erreur, par souci de transparence, de nommer le mal, d'ôter le pansement de cette plaie béate qui phagocyte la société moderne en réduisant sa démographie. Ce souci de la pudeur consacre paradoxalement l'élégance du style. Il traduit aussi la prévenance, la finesse de la vision intérieure de l'auteur face à unphénomène de société qui, révélé sans détour dans les proportions de sa totalité, présenté dans le cru de son appellation, porte inéluctablement dans son étrange nature le danger de choquer les consciences.

Une toponymie qui dit le danger

"Le Divorce ?" Tout part de là, de ce bar populaire au nom à la fois évocateur et provocant. Evocateur en ce qu'il suggère l'idée de rupture, de scission,de séparation. On ne divorce que d'avec un intime, un proche. Le bar semble engager sur la voie de la discorde et de la solitude. Provocant parce que, d'une part, le mal social le plus combattu depuis la nuit des temps est bien le culte de la différence et toutes les théories s'y rapportant ayant pour finalité le cloisonnement de l'homme. Provocant d'autre part, parce que la vocation d'un lieu...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Etude sidoni
  • Sidonie rougon commentaire
  • Sidonie gabrielle colette
  • Roman
  • ROMAN
  • roman
  • Roman
  • Roman

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !