Le roman : c’est un miroir que l’on promène le long du chemin stendahl

1265 mots 6 pages
CORRECTION DE LA DISSERTATION SUR LE ROMAN

Sujet : On dit souvent que le roman est le reflet de la société. Vous discuterez cette affirmation en vous appuyant sur les textes du corpus et sur les romans que vous avez lus et étudiés.
Référence à une citation de Stendhal : « Le roman : c’est un miroir que l’on promène le long du chemin » (Le Rouge et le Noir). * Métaphore du miroir reprise par le terme de « reflet » (image réfléchie ; image, représentation affaiblie/ écho, imitation) = métaphore traditionnelle pour désigner la représentation, la mimèsis. * Métaphore du chemin = espace assez ordinaire et neutre, où n’importe quoi peut surgir. On parle souvent du chemin de la vie. Ainsi l’on désigne la réalité. * La société = ensemble des individus entre lesquels existent des rapports durables et organisés, le plus souvent établis en institutions et garantis par des sanctions ; milieu humain par rapport aux individus, ensemble des forces du milieu agissant sur les individus. * Le roman est une représentation objective de la réalité. * Vaste question du réalisme au XIXe siècle, du roman expérimental aux thèses naturalistes ; * La question du roman existentialiste ; * L’hyperréalisme du nouveau roman au XXe siècle * Qu’est-ce qu’un chemin ? un chemin où l’on se promène ? Quel rapport au temps est-ce que cela implique ? Temps linéaire ? De la naissance à la mort ? Le roman, récit d’un « chemin » biographique ? * Qui est ce « on » qui promène ce miroir ? Il renvoie au romancier : romancier absent, n’intervenant pas dans son roman, il se contente de se promener le long d’un chemin. * Cette promenade métaphorique peut alors désigner le fil narratif et la position du narrateur dans sa narration.
Antithèses : Un miroir que l’on promène le long d’un chemin, ce n’est pas : * un miroir que l’on promène dans l’esprit d’un psg (roman d’introspection) ; * ni dans des espaces imaginaires (roman utopique, pastoral) ; *

en relation

  • Gilles durand
    14009 mots | 57 pages
  • Littérature Française II
    44092 mots | 177 pages
  • La naissance de venus
    65075 mots | 261 pages
  • Structure du francais moderne : Introduction a l'analyse linguistique (French Edition)
    75723 mots | 303 pages