Le roman

606 mots 3 pages
Le roman et ses personnages : visions du monde et de l’homme.

Problématique : Comment chaque univers romanesque construit-il une représentation de l’homme et du monde.
Perspective : Evolution de la notion de personnage, et le roman du XVIIIe siècle
Qu’est-ce qu’un univers romanesque ?

L’auteur crée son univers fictive qui reproduit la réalité (au théâtre : la mimesis), reproduction de la réalité.
L’épopée raconte une histoire n’est pas la reproduction de la réalité mais c’est une mise en scène des héros (personnage fictif).On
Les personnages sont des personnages assez monolithiques (d’une pièce). Dans l’épopée, on a plus une sublimation de la réalité.
La reproduction de la réalité passe par un cadre spatio-temporel.
Ce cadre avec l’évolution va être plus ou moins précis. (Très précis dans le réalisme et le naturalisme).
Pour la reproduction de la réalité, les notions des personnages sont très importantes. (Personnages épique (héroïque) passant par des personnages de la réalité.
Il n’y a pas de roman sans personnages.
Comment le personnage peut-il (être une mimesis) renvoyer à l’homme.
Le personnage a une identité. Il faut lui donner un nom, un physique (Au XVIIIe siècle, il y a peu de description sur les personnages. Ex : Manon Lescaut est une femme dont on peut comprendre une beauté féminine sans que l’auteur le dise), milieu social. Il y a aussi la complexité du personnage, relation des personnages fondamentaux et qui peuvent aussi évoluer.
Cette vision de l’homme montre qu’ils sont confrontés à la réalité. Il y a une sorte de tension qui se créer entre la réalité et l’inspiration du personnage. La tension est aussi due à la classe sociale.
Les sentiments de l’amour et l’adultère sont l’un des thèmes les plus récurrente de la littérature (soit parce que le ou les héros découvre l’amour impossible pour divers raison).
Union de l’amour et de la mort.
On voit aussi les relations des personnages mais aussi les actions réelles qui sont faites.

en relation

  • Le roman
    683 mots | 3 pages
  • Roman
    2311 mots | 10 pages
  • Le roman
    2375 mots | 10 pages
  • Le roman
    1105 mots | 5 pages
  • Le roman
    501 mots | 3 pages
  • Le roman
    1164 mots | 5 pages
  • Roman
    687 mots | 3 pages
  • Le roman
    1702 mots | 7 pages
  • Le roman
    2314 mots | 10 pages
  • Le roman
    4291 mots | 18 pages