Le romantisme

1102 mots 5 pages
Les mouvements littéraires :
Un mouvement littéraire est un large groupe d’écrivain qui , à une époque se sont réunis autour d’un même courant de pensée produisant une analyse commune de la situation politique du moment.Il s’organise autour d’une même école professant la même doctrine.
 C’est un groupe de jeunes artistes ayant une vision commune du monde. Ils suivent un ou plusieurs chefs de file ayant fait une œuvre de rupture.Se réunissent dans des lieux de sociabilité
 Mouvement s’appuie sur une théorie et une poétique exposé dans des manifestes. Il ne doit pas rester confidentiel, visible sur la scène médiatique. Ponctuel et lié à des évènements historiques : bataille, œuvre de rupture….s’estompe peu à peu
Il y a deux mouvements majeurs : romantisme avec V.Hugo et surréalisme avec André Breton, Paul Eluard…
Puis d’autres mouvements ayant des structures lacunaires : réalisme avec Flaubert, Symbolisme avec Baudelaire, Parnasse avec Verlaine et naturalisme avec Zola
Le Romantisme :
Ce mouvement prône l’expression des sentiments et des sensations en abolissant les règles strictes de la littérature classique. Il joue entre l’opposition du grotesque et du sublime, du beau et du laid.
Il y a 3 générations :- 1800-1820 Chateaubriand, Staël, Constant - - 1820-1830 Musset, Hugo - - - 1830-1848 Gautier, Nerval
Il se développe dans le sillage de la révolution avec la DDHC, elle apporte l’idéologie nécessaire à leur mouvement : création de l’individu. Napoléon nourrit le mythe de la réussite et du destin exceptionnel. Mais la restauration et la monarchie de Juillet laisse peu de place aux initiatives individuelles et la haute

en relation

  • Romantisme
    2442 mots | 10 pages
  • Le Romantisme
    1542 mots | 7 pages
  • Le romantisme
    2387 mots | 10 pages
  • Le romantisme
    660 mots | 3 pages
  • Le romantisme
    400 mots | 2 pages
  • Romantisme
    4021 mots | 17 pages
  • Le romantisme
    946 mots | 4 pages
  • Romantisme
    3790 mots | 16 pages
  • Romantisme
    513 mots | 3 pages
  • Le romantisme
    560 mots | 3 pages