Le sanctuarie de ribemont sur ancre

303 mots 2 pages
Sanctuaire de Ribemont-sur-Ancre
Situation géographique
Ribemont-sur-Ancre située dans la Somme en France à 23 km au Nord-est d’Amiens ( capital Celte, Samarobriva). Sa situation géographique ne relève aucune importance stratégique, politique, économique particulière. Le sanctuaire est orienté vers le soleil levant (= caractéristique de la plupart des sanctuaire).

Epoque Celtique
Ce sanctuaire est le trophée d’une grande guerre qui opposa des peuple belges ( les Ambiens) contre les Armoricains. Cette bataille a eu lieu en 260 av. j-C, les vainqueurs était ce peuple celtes les Ambiens qui étaient spécialisés pour la guerre et ils étaient très riche. La bataille a opposé plus de 10'000 combattants. Donc le sanctuaire fut construit selon des caractéristiques communes à l’ensemble des sanctuaires, le fossé sépare le lieu culturel de la divinité à l’être vivant. Seulement les druides ont la permission d’y accédé. A l’intérieur l’on trouve des autels remplit d’os de chevaux et d’humain broyés comme offrande à la divinité Chtonienne car il faisaient des sacrifices en libation dans des fosses. Les armes (bouclier, épée, lance) figuraient aussi dans l’espace sacrée comme butin de guerre. L’on peut aussi voir un enclos circulaire ou se trouve le trophée des vaincus. C’est une sorte d’immense cube formé d’ossement ennemis.
Epoque gallo-romaine
Vers 30 av. J-C durant la romanisation du temple (sanctuaire) les structures celtiques sont démontées avec respect. L’on peut apercevoir des nouvelles découvertes matériels issu d’équipement de l’armée romaine. Le cite devint alors immense (70 hectares) car les romains ont apporté au I siècle des thermes qui prolongeront l’espérance de vie grâce à l’hygiène, un amphithéâtre pour le divertissement et la satisfaction du peuple. Le sanctuaire a subi encore quelques rénovations après coup mais il perdit toute activité en +380. Tout ceci montre l’impact et l’importance de la romanisation des élites

en relation