Le serment vassalique [histoire médiévale]

Pages: 10 (2483 mots) Publié le: 10 octobre 2010
Serments vassaliques prêtés au nouveau comte de Flandre (1127)

Galbert de Bruges, Histoire du meurtre de Charles le Bon, comte de Flandre, éd. H. Pirenne, Paris, 1891.
+ Planche iconographiques (p.29-30).

Cœur de la société féodale et de la relation de pouvoir, la vassalité a su imprégner tout l’Occident médiéval.
A travers cet extrait d’une des œuvres de Galbert de Bruges, intituléeHistoire du meurtre de Charles le Bon, comte de Flandre (De multro, traditione et occisione gloriosi karoli comitis Flandrarium), et d’une série d’iconographies constituée d’un Sceau de Raymond de Pendragon, datant du XIIIe siècle, d’une tenture brodée, dite « tapisserie de la reine Mathilde » de Bayeux (vers 1077), et d’enluminures (lettre ornée, ou miniature, colorée, des anciens manuscrits)réalisées par des hommes d’église comme Guillaume Tyr dans son ouvrage Histoire D’Outremer (XIVe siècle), ou encore Bernard Gui dans Fleurs des Chroniques, et d’Heidelberg. Chacune de ces icônes illustre l’extrait de l’œuvre de Galbert de Bruges, à savoir la cérémonie qu’est le serment vassalique.
Chroniqueur et notaire à la cours de Charles le Bon, comte de Flandre, Galbert de Bruges fut le témoind’évènements qu’il était particulièrement à même de suivre et de comprendre. Ce sont ces évènements qu’il a retranscrit dans son œuvre de laquelle est tiré cet extrait. Après la mort de Charles le Bon, il entra au service de son successeur, Guillaume de Normandie, dit « Cliton », nouveau comte de Flandre. Contemporain de ces événements, nous pouvons donc nous assurer d’une certaine fiabilité dans lesinformations que nous historiens, pouvons tirés de son œuvre, et plus particulièrement, de cet extrait.
Héritage du clientélisme romain apparut vers la fin du IIIe siècle - début du IV siècle (des aristocrates romains aidaient des « pauvres » en échange de services), et des relations entre chef barbare et son entourage guerrier dans la civilisation germanique, le système connu aujourd’hui sousle nom de « féodalité » s’est amplifié lors de la période carolingienne. Avec l’éclatement de l’autorité royale au IXe - Xe siècles, l’Europe médiévale connaît une restructuration des pouvoirs, qui donne naissance à un nouvel ordre social, ainsi qu’à de nouvelles structures dans les liens qui unissent les hommes entre eux (la Francie Occidentale éclate en principautés, elles-mêmes divisées en« châtellenies » et contrôlées par des « châtelains » qui se disent seigneurs de ce lieu qu’ils contrôlent. Ces seigneurs deviennent alors vassal, tout en ayant eux aussi des vassaux à leur service). Ces liens féodo-vassaliques apparaissent alors comme un moyen de ‘‘contrôler’’ la société, mais aussi de se protéger contres les invasions vikings, sarrasines et hongroises, chose que l’autorité centrale futincapable de faire. Suite à l’assassinat de Charles le Bon (on lui a donné ce nom car il était apprécié du peuple pour sa sérénité, sa justice, et l’aide qu’il lui a apporté lors de la famine de 1124), comte de Flandre, par le prévôt Bertulphe et des familles reliées à sa cause, une ‘‘conspiration’’ populaire prend forme pour le venger. Charles le Bon n’ayant aucun héritier direct, le roi deFrance Louis VI dit « le Gros », alors désireux de « mâter » les châtelains, se rend à Bruges, le 5 avril 1127, accompagné du nouveau comte de Flandre, Guillaume de Normandie, connu également sous le nom de Guillaume Cliton, petit fils de Guillaume le Conquérant, et cousin de Charles. Il prêta serment sur les reliques,et sur la charte devant le peuple, les nobles et les membres du clergé, comme il enétait de tradition, après quoi on lui rendit hommage et prêta également fidélité.
Illustré par les documents iconographiques, cet extrait de l’œuvre de Galbert de Bruges, nous offre une description précise et fidèle de la cérémonie durant laquelle le nouveau comte de Flandre, Guillaume Cliton, désireux de rencontrer ses vassaux, s’est vu prêtés serments, hommages, fidélités, alliances…...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Histoire medieval
  • Histoire médiévale
  • Histoire médiévale
  • Histoire Medievale
  • Histoire médievale
  • histoire médievale
  • Histoire médiévale
  • Histoire medievale

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !