Le seuil de rentabilité

532 mots 3 pages
Le seuil de rentabilité Parmi les charges, certaines sont fixes, et incompressibles. Ce sont souvent des charges de structures liées aux investissements réalisés. Ces charges sont dangereuses car elles sont engagées quel que soit le chiffre d’affaires de l’entreprise. L’entreprise doit donc réaliser un CA minimum afin d’absorber ces charges de structure et réaliser un bénéfice. Définition : LES COÛTS COMMERCIAUX PEUVENT ÊTRE CLASSÉS EN DIFFÉRENTES CATÉGORIES. ILS SONT CONSTITUÉS DE L’ENSEMBLE DES COÛTS QUI PERMETTENT À L’ENTREPRISE DE CONQUÉRIR, PROSPECTER, VENDRE OU FIDÉLISER UNE CLIENTÈLE. I. Les charges variables et les charges fixes

a. Les charges variables Définition : VARIENT SELON LE NIVEAU DE L’ACTIVITÉ DE L’ENTREPRISE OU L’IMPORTANCE DE L’OPÉRATION COMMERCIALE ENVISAGÉE. On peut citer quelques exemples de charges variables : – les ACHATS DE MARCHANDISES ; – le coût de revient pour une entreprise de production ; – les MATIÈRES PREMIÈRES entrant dans la fabrication des produits ; – certains frais qui dépendent du chiffre d’affaires (livraisons aux clients) ; – les salaires et charges sociales qui VARIENT EN FONCTION DU CHIFFRE D’AFFAIRES (commissions des commerciaux).

b. Les CHARGES fixes ou charges de structure Définition : LES CHARGES FIXES NE VARIENT PAS SELON LE NIVEAU D’ACTIVITÉ DE L’ENTREPRISE OU L’IMPORTANCE DE L’OPÉRATION ENVISAGÉE. ELLES DÉPENDENT DU NIVEAU D’ÉQUIPEMENT DE L’ENTREPRISE. On peut citer quelques exemples de charges fixes : – les amortissements ; – les loyers ; – les charges d’intérêts sur les emprunts ; – les salaires fixes.

c.Le cout total Définition = C’EST LA SOMME DES CHARGES FIXES ET DES CHARGES VARIABLES : il y a un minimum incompressible, correspondant au niveau des charges fixes nécessaires pour constituer la capacité de production. Ensuite au fur et à mesure que l’activité augmente, les charges variables augmentent et avec elle le cout total.

en relation

  • Seuil de rentabilité
    709 mots | 3 pages
  • le seuil de rentabilité
    401 mots | 2 pages
  • seuil de rentabilité
    1426 mots | 6 pages
  • Seuil de rentabilité
    673 mots | 3 pages
  • Le seuil de rentabilite
    466 mots | 2 pages
  • Seuil de rentabilite
    412 mots | 2 pages
  • Seuil de rentabilité
    618 mots | 3 pages
  • Seuil de rentabilité
    384 mots | 2 pages
  • Seuil de rentabilité
    434 mots | 2 pages
  • Seuil de rentabilité
    1423 mots | 6 pages