Le seuil de rentabilité

570 mots 3 pages
Le seuil de rentabilité

Le seuil de rentabilité correspond au niveau d'activité minimum à partir duquel l'activité d'une entreprise devient rentable. Soit le moment à partir duquel les recettes obtenues couvrent l'ensemble des frais (fixes ou variables) exposés par elle.
Au-delà de ce seuil, l'entreprise est réputée accéder à la zone enviable du bénéfice. La valeur de ce seuil peut être exprimée en volume produit, en Chiffre d'affaires encaissé ou en périodes temporelles (années par ex.)
Comment le calculer ?
Cette méthode est la plus simple à exprimer : le seuil de rentabilité d’une activité est atteint quand le chiffre d’affaires est égal au montant des charges mobilisées par cette activité. Les charges comprennent les charges fixes et les charges variables. Les charges fixes correspondent aux charges indépendantes du niveau d'activité (exemple : frais de structure, amortissements, etc.) ; tandis que les charges variables varient proportionnellement au niveau d’activité (exemple : main d’œuvre, matière première, etc.). Mathématiquement, cela s’exprime ainsi :

Le seuil de rentabilité est obtenu quand le chiffre d’affaires du produit dépasse ses coûts variables et la somme des frais fixes imputés arbitrairement. Cette méthode est la même que la première, mais souligne la marge réalisée plutôt que le chiffre d’affaires.

Le point mort
Le seuil de rentabilité est principalement calculé en monnaie. Mais il peut être converti en quantités produites ou en nombre de jours de chiffre d’affaires. De même, on peut déterminer la date à partir de laquelle l’entreprise atteint son seuil de rentabilité. Dans ce cas, cette date représente le « point mort ».
Si le produit est vendu 40 euros et le seuil de rentabilité atteint quand le chiffre d'affaires arrive à 2 500 euros, le seuil est atteint à 63 produits vendus.
Si le chiffre d’affaires annuel du produit est de 10 000 euros, il est atteint en trois mois de ventes, sous l'hypothèse que le produit est vendu régulièrement

en relation

  • Seuil de rentabilité
    709 mots | 3 pages
  • le seuil de rentabilité
    401 mots | 2 pages
  • seuil de rentabilité
    1426 mots | 6 pages
  • Seuil de rentabilité
    673 mots | 3 pages
  • Le seuil de rentabilite
    466 mots | 2 pages
  • Seuil de rentabilite
    412 mots | 2 pages
  • Seuil de rentabilité
    618 mots | 3 pages
  • Seuil de rentabilité
    384 mots | 2 pages
  • Seuil de rentabilité
    434 mots | 2 pages
  • Seuil de rentabilité
    4957 mots | 20 pages