Le silence de la mer

571 mots 3 pages
Le Silence de la mer

Lecture analytique n°1 extrait 1, chapitre 2

Situation : Il s’agit d’une nouvelle, Le silence de la mer de VERCORS publiée en 1942.
On se situe où le narrateur relate l’arrivée progressive des Allemands dans la maison.
Intro : L’auteur écrit de manière clandestine pendant l’occupation par laquelle il prend position. Premier texte des Editions de Minuit.
Piste : - description - ambiance lourde, pesante, froide, tendue (comme une pièce de théâtre) - quel message il veut laisser passer
Problématique
Annonce du plan I / Le récit de l’arrivée d’un officier Allemand dans une famille française A - Récit d’un narrateur personnage
Récit fait par un personnage de point de vue interne (ex: « je vis ») + verbe de perception
Récit situé précisément dans le temps, la nuit, en novembre. à évènement important.
Il se focalise sur le personnage de l’Allemand car inconnu, indésirable. Découverte de l’Allemand vu de loin, impression générale (va vers une description plus précise). La posture de la nièce : adossé au mur, absence de regard, pas accès à sa pensée et absence de portrait physique.
Référence au cadre, quand l’officier le regarde, en lien avec les personnages. Unité de cadre = dans la même pièce (murs, au feu, harmonium, l’ange sur la fenêtre).
Elements de décors = symbolique
Fait référence à lui-même (café), sa pensée, ses gestes. B - Une présentation physique minutieuse
- Premier paragraphe: « l’immense silhouette, la casquette plate, l’imperméable jeté sur les épaules comme une cape ».
Plusieurs fois le terme de grandeur. Le narrateur est impressionné par sa taille. Vision statique.
- Geste mis en évidence, entrée, actions mis en valeur par des verbes « salua », « se découvrit », on l’entend parler. Perception d’un accent. « s’il vous plait » = étranger.
- Il reparle de nouveau de sa taille, insistance « il était immense et très mince. En levant le bras il eut touché les solives ».
- Façon de se

en relation

  • Le silence de la mer
    6059 mots | 25 pages
  • Le silence de la mer
    387 mots | 2 pages
  • Le silence de la mer
    440 mots | 2 pages
  • Le silence de la mer
    710 mots | 3 pages
  • Le silence de la mer
    6166 mots | 25 pages
  • Le silence de la mer
    352 mots | 2 pages
  • le silence de la mer
    2473 mots | 10 pages
  • le silence de la mer
    652 mots | 3 pages
  • le silence de la mer
    1402 mots | 6 pages
  • Le silence de la mer
    2319 mots | 10 pages