Le souverainisme québécois et la philosophie politique

Pages: 5 (1139 mots) Publié le: 25 mars 2011
LE SOUVERAINISME QUÉBÉCOIS

Le souverainisme est une option politique acceptant la préservation de l’autonomie politique d’un pays ou d’une région, dans le but d’être reconnu comme un État indépendant. Au Canada, on entend souvent parler du souverainisme québécois. Ce concept veut que le Québec devienne un pays souverain sous-entendant qu’il quitte la fédération canadienne. Il y a eu deuxreferendums à ce sujet, qui ont été mit sur pied afin d’essayer de convaincre la population que devenir un État souverain serait pour le mieux. Par contre, les deux referendums sont loin d’avoir fonctionné et le Québec reste encore une province canadienne. Depuis que le concept de souveraineté québécoise ait commencé, un débat est apparut et progresse entre les gens du pays.
D’un côté, il y a lesgens qui sont pour la séparation du Québec. Ils croient que ce sera meilleur pour la culture, l’économie et la langue tandis que de l’autre côté, les gens sont complètement contre cette idée. Selon eux, le Québec pourrait plus profiter des ressources fédérales s’il reste en tant que province sur le territoire canadien. Puisque les mesures mises sur pied afin de finaliser ce conflit n’ont pasfonctionnées jusqu’à date, le débat continue.

Le mouvement souverainiste québécois s’est toujours fondé sur la nécessité de défendre la langue française et la culture québécoise, puisque la langue française est déjà très minoritaire sur le continent nord-américain. Ce que les gens pour la séparation du Québec veulent, c’est d’être un État souverain afin de pouvoir avoir un contrôle sur leur culture,la langue française, leurs lois, leurs impôts, leurs taxes et leur propre économie. Ils croient qu’un Québec souverainiste augmenterait les revenues de celui-ci. La perspective philosophique des souverainistes me rappelle un peu la vision d’Aristote. Aristote croit que “l’homme est un animal politique” et que c’est un État politique organisé et que gouvernent des lois justes ainsi que desdirigeants sages qui offre à l’humanité la meilleure chance d’atteindre le bonheur et la sécurité. Aussi, il disait que les êtres humains peuvent arriver à un niveau de civilisation supérieur s’ils vivent dans une cité-État bien gouvernée. Donc, les souverainistes croient que c’est en s’isolant du reste du pays qu’ils pourront reprendre un contrôle sur ce qui leur appartenait du début. Ils croient ques’ils ne s’excluent pas, ils vont perdre le contrôle et le Québec se verra assimilé comme le reste des provinces canadiennes. Donc, sans s’en rendre compte, le Québec a, depuis des années, la vision de Che Guevara en tête. Cet homme a dit: «Soyons réalistes, exigeons l’impossible». C’est ce que le Québec fait. Il tente de prouver au reste du pays qu’il est capable de s’en tenir à sa vision ainsi qu’ilest beaucoup plus fort et persistant qu’on le pense.
Plusieurs fédéralistes s’opposent au mouvement souverainiste québécois pour des raisons politiques et économiques, quant à d’autres qui s’y oppose pour maintes autres raisons.
Leur perspective philosophique me rappelle un peu la vision de Charles Taylor, un des maintes adeptes du communautarisme, puisque le Canada veut le bien de tout lepays, et ne croit pas que les “besoins” du Québec sont très important pour l’instant. Dans cette situation, le Canada représente la société ou le groupe social, et le Québec représente un individu. Le territoire canadien ne veut que le bien du peuple, il veut que tout le monde vive dans un milieu juste.
Puisqu’une des maintes craintes du Québec est la perte de leur précieuse langue française, lefait de devenir un État souverain pourrait certes la protéger de se faire assimiler comme le reste du pays. Il serait en mesure de mieux protéger la culture québécoise. La langue française est très minoritaire au Canada. Je suis en accord qu’il est important de garder nos racines francophones pour les générations futures. Comme point faible, si le Québec devient un État souverain, il n’aura...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Philosophie politique
  • Philosophie politique
  • Philosophie politique
  • Philosophie politique
  • Philosophie-la politique
  • Philosophie politique
  • Philosophie politique
  • Philosophie politique

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !