Le sport est une religion qui a trop de croyants et pas assez de pratiquants gustave flaubert

Pages: 2 (417 mots) Publié le: 12 mars 2013
Véritable phénomène de société, le sport apparait aujourd’hui comme un tremplin dans notre société. De nos jours le sport est devenu bien plus qu’un loisir, on le retrouve dans la politique, dans lamusique, dans l’actualité mais aussi dans l’économie !!

Le sport est un phénomène mondiale, qui à se jour réuni des millions de personnes pour suivre les matchs ou compétitions, les supporters sedéplace dans les lieus de rencontre ou tout simplement se réunissent derrière leurs téléviseurs entre ami(e)s
Malgré tout est-ce que le sport a plus de croyants que de pratiquants ?!Premièrement, le sport a de nombreux croyants, tel que les supporters qui s’unissent tousse pour acclamer leurs joueurs ou leurs équipes fétiche mais aussi les joueurs qui s’unissent malgré leurs différences afinde faire gagner leur équipes pour l’amour du sport.
Le sport rassemble de nos jours des sociétés entières, des personnes de culture différente et d’opinion opposé comme ci le sport était lareligion la plus forte qui prendrait le dessus sur toutes les autres religions.
D’autre part le sport est un comme un dénouement, c’est un état d’esprit il faut qu’il y a un dépassement de soie, une rage decombattre ainsi que la souffrance, tout cela sont les règles de cette religion du SPORT comme la dit Mathias Roux, dans Socrate en crampons publier en 2012, le sport est une culture.

Néanmoins, lesport à moins de pratiquant que de croyants. En effet le sport demande une énergie, une endurance physique et psychologique que tout le monde ne peut pas avoir.
Certaines personnes se voitcontrainte de n’être que supporters à cause d’un handicap physique ou psychologique, d’autre personnes ne se sente tout simplement pas capable de pratiquer des entrainements intensifs à répétition doncpréfère rester simple supporter.
En revanche cela ne les empêche pas de vivre et de ressentir à 100% la joie, l’enthousiasme mais aussi les défaites que l’on peut ressentir leurs des évènements...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Le sport est une religion qui a trop de croyants et pas assez de pratiquants
  • Le sport est une religion qui a trop de croyants et pas assez de pratiquants ?
  • Sport : religion qui a trop de croyants et pas assez de pratiquants ?
  • Synthèse français : le sport religion qui a trop de croyants et pas assez de pratiquants ?
  • Gustave flaubert, par a. thibaudet
  • Fait-on assez de sport à lécole ?
  • « Madame bovary », le bal à la vaubyessard, gustave flaubert
  • Gustave flaubert

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !