Le sport et le communisme

Pages: 11 (2638 mots) Publié le: 31 janvier 2011
Le sport avant la chute du communiste

Le Parti communiste soviétique a, tôt dans son règne, décidé d’avoir main mise sur le sport professionnel. Suivant les principes de son idéologie égalitaire, il permet à tout individu, peu importe sa classe sociale, d’accéder aux échelons supérieurs dans le sport de haut niveau. Ce faisant, il crée une forme d’« amateurisme libéral », une ouverturesportive qui laisse de côté la rigidité bureaucratique habituelle du régime communiste. En effet, cet amateurisme libéral semble, à première vue, paradoxal au régime autoritaire en place en Europe de l’Est, car le Parti communiste a tendance à favoriser une structure fixe, et à offrir des passe-droits aux amis du régime. Sous ce couvert de libéralisme se cache pourtant une structure très ressemblante àcelle du Parti communiste lui-même, sous forme de pyramide, afin de laisser aux sportifs la possibilité de « trancher eux-mêmes tous les problèmes se rapportant au sport ». Ainsi, la décision des dirigeants est plutôt de baser l’ascension sportive sur le mérite athlétique de l’individu, afin d’élever les sportifs de haut niveau en idoles pour le peuple en tant que symboles du travail sans relâcheet du sacrifice. En fait, le Parti communiste, tout comme les nationaux-socialistes en Allemagne et les fascistes en Italie, désire contrôler le sport professionnel dans le but de commander aux masses populaires et de les divertir tout en les conditionnant : « Sous les régimes du fascisme italien et du national-socialisme, le sport devient ainsi une technique privilégiée pour uniformiser lespensées et les comportements de masses. »
Les communistes ont donc continué dans l’optique de ces régimes en créant un ministère des sports dès 1936, puis en réorganisant les organismes directeurs du sport soviétique en 1959. L’État, dans le but de produire des athlètes professionnels de niveau mondial, aide les jeunes amateurs à s’entraîner et développer leurs compétences : « C’est un fait que lesjeunes ont, dès l’enfance, des éducateurs sportifs et des entraîneurs formés en quantité croissante. » Ils utilisent à cette fin les clubs omnisports, très tôt affiliés aux grandes organisations gouvernementales dans l’optique de l’amélioration de la force militaire et travaillante : « Cependant, la contribution de telles activités à la préparation au travail et à l’amélioration du rendement ainsiqu’au renforcement de la capacité de défense militaire n’a jamais été perdue de vue par les dirigeants responsables. »

Il faut cependant faire la différence entre le contrôle du sport pour les masses populaires et la gestion du sport professionnel. Le parti communiste encourage en effet le sport pour le peuple afin d’améliorer la santé et le bien-être de tout un chacun, et, par le fait même, derehausser la santé sociale du pays, puisque les mouvements sportifs cherchent à « accroître sans cesse le nombre de pratiquants » , mais les clubs omnisports gèrent également le sport professionnel.
Toutefois, ce qui importe, lorsque l’État cherche à contrôler et à satisfaire les masses populaires, est de plus grand ressort et se définit à plus grande échelle. Plutôt que de se limiter au sportamateur, l’État cherche à influencer le sport professionnel, car ce sont ces élites sportives, provenant du peuple, que tous admirent et dont tous veulent s’inspirer : par l’État sont créés des idoles, des modèles. Le Parti communiste utilise donc le sport professionnel pour véhiculer des idéaux de performance sportive, que le peuple associe inconsciemment à la performance au travail : « Lesinstitutions sportives, comme l’institution de l’éducation physique, ont une fonction très précise dans la dissimulation idéologique des luttes de classes comme l’éducation à la vente joyeuse de la force de travail. »
Par la même occasion, les frustrations et les rêves de la masse ouvrière sont canalisés dans un axe, celui du sport, et, en tant que spectateurs, les prolétaires trouvent la dose...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Communisme
  • Le communisme
  • Communisme
  • Le communisme
  • Le communisme
  • communisme
  • Communisme
  • communisme

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !