Le statut des beaux parents

448 mots 2 pages
En France plus d'un million d'enfants vivent dans une famille recomposées. C'est-à-dire qu'ils ne vivent plus avec leur vrai mère ou leur vrai père. Depuis la loi du 4 mars 2002, les possibilités de confier l'exercice de l'autorité parentale à un tiers ont sensiblement évolué. Il est désormais permis de confier l'exercice de l'autorité parentale à un beau-parent : pour ce faire, les parents devront procéder à une délégation volontaire de l'autorité parentale. Tout d'abord, il faut savoir qu'une telle délégation doit obligatoirement faire l'objet d'un jugement, autrement dit, le juge doit nécessaire y donner son accord.
Le juge auquel s'adresser est le juge aux affaires familiales qui officie dans le ressort du lieu de résidence de l'enfant concerné. Si l'un des parents s'est vu retirer de cet exercice, il n'aura pas à donner son accord à la délégation. Le ou les parents qui vont alors partager l'exercice de l'autorité parentale n'en seront pas pour autant privés. Il y aura donc au moins 3 personnes qui exerceront l'autorité parentale sur l'enfant. La délégation doit impérativement répondre à l'intérêt de l'enfant, si l'enfant n'est pas d'accord le juge le prendra en compte et après il décidera.

Si un beau parent veut devenir le vrai parent d'un enfant il est obligé d'adopter. Quand ils font celui-ci, l'enfant perd tout lien de filiation avec sa famille biologique. Aussi en cas d'adoption l'adoptant et l'adopté doivent un écart de 10 ans d'âge.

Un étude a été faite dans les pays suivants: l'Allemagne, la Belgique, le Danemark, l'Espagne, l'Italie, les Pays-Bas, le Royaume-Uni, la Suède et la Suisse. Quand il s'agit du Royaume-Uni, seules l'Angleterre le pays de Galles ont été examinées.
Cet étude prend en compte les familles recomposées quelle que soit l'orientation sexuelle du couple qui en constitue le centre, et l'expression «partenariat enregistré» a été utilisée pour qualifier les formes d'union civile comparables au pacte civil de

en relation

  • ECJS
    1620 mots | 7 pages
  • Projet de loi
    934 mots | 4 pages
  • Loi sur les beaux-parents
    617 mots | 3 pages
  • Les beaux-parent
    4381 mots | 18 pages
  • Les familles recomposées
    1061 mots | 5 pages
  • Oral tpe famille recomposée : la place du beau-père
    2477 mots | 10 pages
  • famille recomposées
    953 mots | 4 pages
  • Les familles recomposées
    2471 mots | 10 pages
  • Identité des familles recomposées
    1967 mots | 8 pages
  • Commentaire d'arrêt du 12 janvier 2011
    3415 mots | 14 pages