Le succès de l'automobile

1110 mots 5 pages
La première automobile fonctionnelle fut inventée en 1769, et était alors très rare chez les ménages. C’est en 1873 qu’elles commencèrent à être commercialisées. L'automobile reste alors un produit de luxe, à l'usage contraignant, utilisé sur des infrastructures inadaptées. C’est à partir des années 10 que la voiture se popularise avec un public toujours plus nombreux. Comment expliquer le succès de l’automobile ?

Après le fordisme, arriva le taylorisme qui prônait la rapidité et la spécification de l’ouvrier. Ainsi d’énormes chaînes de productions sont crées, ainsi qu’un nombre important de voiture. Elles sont crées en très grande quantité dans des vastes usines, contrairement à la fabrication artisanale et lente d’une voiture jusqu’à la fin du XIXème siècle. Plus l’entreprise est productive, plus le bénéfice est important, plus les salaires augmentent d’où le pouvoir d’achat augmente, ce qui encourage l’achat d’une voiture dans ce cas, si possible celles que l’ouvrier produit. On observe d’ailleurs dans le document 1, que le nombre de personne par voiture diminue fortement entre 1907 et 1927, ce qui veut dire que plus de personnes ont une voiture. Aux Etats-Unis, l’on voit d’après le même document, que nous comptons 5 personnes pour une voiture, ce qui correspond pratiquement à une voiture par ménage ! Si le pouvoir d’achat augmente, le prix réel de la voiture diminue réellement. Comme l’écrit J.-L. Platet les constructeurs français cherchent à conquérir l’acheteur « non seulement par une baisse des prix de vente, mais encore par l’aspect séduisant de conceptions sans cesses renouvelées ». En effet, nous pouvons voir qu’en 1910, au Salon de l’automobile au Grand Palais à Paris, d’après la photographie du document 4, que déjà plusieurs modèles par marque sont exposés au grand public. Citroën sort par exemple entre 1919 et 1939, 19 transports différents, dont camions, camionnettes, mais aussi voitures type A, type C, la collection Rosalie et la série

en relation

  • argumentation
    1906 mots | 8 pages
  • L'automobile
    15341 mots | 62 pages
  • Histoire de l'automobile
    1685 mots | 7 pages
  • La naissance de l'automobile
    2300 mots | 10 pages
  • Analyse strategique renault
    5879 mots | 24 pages
  • Histoire de l'automobile
    1577 mots | 7 pages
  • Marketing - les mini-citadines
    2211 mots | 9 pages
  • Le marketing de la fiat 500
    1521 mots | 7 pages
  • ccf arts appliqués histoire de l'automobile terminale bac pro
    2033 mots | 9 pages
  • Le rou
    256 mots | 2 pages