Le survenant

915 mots 4 pages
C'est en 1945 que l'écrivaine Germaine Guèvremont publie son oeuvre "Le Survenant". Ce roman du terroir québécois est considéré comme le dernier et le plus achevé des romans de la terre. Il amène de la nouveauté, parce que les personnages féminins auparavant ancrés dans leurs rôles d'épouses et de mères, expriment maintenant leurs sentiments qui prennent une très grande importance dans ce récit. Ce qui est tout nouveau pour ce siècle. C'est dans le sentiment d'hostilité que Phonsine, personnage féminin du roman, accueillera le Survenant. Tout au long du récit cette hostilité sera présente, mais elle laissera place à de la sympathie.C'est dans cette contrariété que nous examinerons ces sentiments qui cachent, selon moi, un rapport d'estime de la part de Phonsine au Survenant.

En parcourant le texte nous constatons que c'est surtout les adjectifs utilisés pour décrire l'état de Phonsine qui nous font comprendre la contrariété des sentiments qu'elle ressent envers le Survenant. Lorsque Angélina, une voisine, demande «Tu l'aimes pas,Phonsine?»(p.36)«Alphonsine, confuse, hésita»(P.36) La confusion et l'hésitation nous démontrent que les sentiments qu'elle ressent pour l'étranger ne sont pas clairs, car pour répondre à cette question, elle utilisera une comparaison, pas très élogieuse, avec un "oiseau dépareillé"(p.36) qui «À le voir, on s'imaginait qu'il serait mer et monde à manger: ben aimable à regarder, quand à ça, oui; ben gouffe, mais tout en plumes et rien en chair. Lui est pareil. Un fend-le-vent s'il y en a un.» (p.36)C'est ainsi que dans un élan de vengeance, elle avouera à Angelina que le Survenant boit. Par contre nous comprendrons avec l'adjectif "soucieuse", [qu'elle prend]« avant de porter d'une voix basse, grave et inquiète, la condamnation du Survenant.»(P.39), que le sentiment d'hostilité de cette confidence laisse place à un sentiment positif. Ensuite, l''adjectif "inquiète" sera très révélateur dans la question «où c'est que tu veux aller? lui

en relation

  • Le survenant
    4806 mots | 20 pages
  • Le survenant
    646 mots | 3 pages
  • Survenant
    650 mots | 3 pages
  • Le survenant
    527 mots | 3 pages
  • Survenant
    731 mots | 3 pages
  • Le survenant
    1228 mots | 5 pages
  • Le survenant
    461 mots | 2 pages
  • Le survenant
    1132 mots | 5 pages
  • Survenant
    563 mots | 3 pages
  • Survenant
    460 mots | 2 pages