Le survenant

461 mots 2 pages
Dans le roman le Survenant, le personnage du Survenant possède plusieurs caractéristiques propres au peuple nomade. Ces caractéristiques ne semblent pas rendre le héros malheureux pour autant. En effet, le personnage du Survenant surgit chez les Beauchemin afin d’y demander l’hospitalité. L’absence de malaise de la part de l’étranger indique qu’il n’en est pas à sa première fois et qu’il est un habitué de ce genre de situation. «Il a erré sur les routes» (p.61 l.19) de plusieurs villes et villages depuis bien longtemps ce qui lui vaut un autre nom, celui de «Grand Dieu des routes». Son vrai amour est celui de se déplacer d’endroit à un autre dans le temps qu’il veut et sans rendre de compte à personne. De plus, «personne ne semble vraiment connaître son identité», (Ip.21 l.29 à 35) ce qui donne au Survenant le pouvoir d’être qui il veut, d’avoir le passé qui lui convient et de s’inventer une histoire à chaque nouvel endroit qu’il visite. Qui n’aurait pas rêvé d’avoir plusieurs identités ? Finalement, le fait de n’avoir d’attache nulle part, de ne posséder aucun bien et de n’avoir aucun domicile stable entraîne quelques conséquences psychologiques chez le personnage su Survenant. Celui-ci est «un homme instable et imprévisible» (p.112 l.18) Son penchant problématique pour l’alcool n’est rien pour aider sa cause. Le Survenant va même jusqu’à se battre avec un autre lors des festivités du temps des fêtes. Bref, suite au dénouement de l’intrigue où finalement le Survenant repart comme il était venu, on peut croire que celui n’était pas heureux en tant que personne sédentaire. Bien qu’il possède de belles caractéristiques qui auraient pu faire de lui un bon sédentaire, celui-ci préfère retourner sur les routes.
*métaphore
En conclusion, il possible d’affirmer que le Survenant trouve son bonheur dans le mode de vie des nomades. En effet, lorsque celui qui a vécu toute sa vie sur les routes ne s’arrêtant que de temps en temps dans des maisons se voit offrir

en relation

  • Le survenant
    4806 mots | 20 pages
  • Le survenant
    646 mots | 3 pages
  • Survenant
    650 mots | 3 pages
  • Le survenant
    527 mots | 3 pages
  • Survenant
    731 mots | 3 pages
  • Le survenant
    1228 mots | 5 pages
  • Le survenant
    750 mots | 3 pages
  • Le survenant
    746 mots | 3 pages
  • Le survenant
    1132 mots | 5 pages
  • le survenant
    726 mots | 3 pages