Le survenant

746 mots 3 pages
Étape 1 : Plan du développement
Argument principal 1
Le bonheur réside dans le nomadisme, car les personnages que côtoie le survenant envient les expériences qu’il a vécues durant ses nombreux voyages.
Le personnage de Joinville Provençal admire les expériences qu’a vécues le survenant et voudrait faire de même.
Le personnage d’Amable Beauchemin envie l’expérience qu’a acquise le survenant par son nomadisme. Il voudrait être capable d’en faire autant pour plaire à son père.
Le personnage de Didace Beauchemin apprécie le savoir faire qu’à développer le survenant dans ses voyages. Il est d’une aide plus grande que son fils.

Argument principal 2
Le survenant est plus heureux par son mode de vie nomade que par celui de sédentaire.
Malgré les bonnes relations qu’a développées le survenant dans ce village, il préfère quitter que de rester pour s’établir.
Le mode de vie de nomade nourrit le besoin de découverte du survenant.
Le nomadisme permet au survenant d’établir des relations avec les gens par le partage de ses expériences. Il est un conteur d’histoires dans l’âme.

Étape 2 : Rédaction
Le Survenant, présenté dans le roman de Germaine Guèvremont, est une personne dont le bonheur passe par son nomadisme. Toute la richesse de ce personnage provient des nombreuses expériences qu’il a vécues par ce mode de vie. C’est de cette façon que le survenant est heureux. C’est pourquoi, à la fin du récit, il préfère quitter les gens du village plutôt que de rester et de s’établir : ‘’Tu sais, mon Côme, quand un jeune comme lui a pris la route en amitié, tôt ou tard faut qu’il retourne à elle. Il peut pas déroger.’’(p.208) Le Survenant a trouvé sa façon d’être heureux en voyageant d’un endroit à l’autre, c’est pourquoi il décide de quitter l’endroit. Même s’il apprécie les gens du village et qu’il a développé une relation avec Angelina Desmarais, il préfère retourner à son mode de vie qui le rend plus heureux que tout. Il est en quelque sorte amoureux

en relation

  • Le survenant
    4806 mots | 20 pages
  • Le survenant
    646 mots | 3 pages
  • Survenant
    650 mots | 3 pages
  • Le survenant
    527 mots | 3 pages
  • Survenant
    731 mots | 3 pages
  • Le survenant
    1228 mots | 5 pages
  • Le survenant
    750 mots | 3 pages
  • Le survenant
    461 mots | 2 pages
  • Le survenant
    1132 mots | 5 pages
  • le survenant
    726 mots | 3 pages