Le symbolisme

264 mots 2 pages
CONCLUSION GENERALE

Peintres et poètes symbolistes sont assurément très proches que ce soit par les thèmes ou par les procédés .
Les principaux thèmes communs à ces artistes sont la mythologie, la mort et la nature. Ils représentent bien l’univers des symbolistes, attirés par l’insolite de la mythologie, les mystères de la mort ou encore la profondeur de la nature, source vitale d’inspiration .
Peintres et poètes se rapprochent aussi par les procédés qu’ils utilisent, que ce soit pour traduire des correspondances, pour transcrire leur paysage intérieur ou encore pour créer une ambiance, rendant ainsi leur univers accessible au lecteur ou à l’observateur .
Néanmoins, ce qui fait du Symbolisme un mouvement particulièrement original, c’est avant tout les innovations dont ils ont su faire preuve et qu’illustrent ces thèmes et procédés nouveaux ou remis au goût du jour .
Ce sont aussi ces thèmes et procédés qui font du Symbolisme un des seuls mouvements non réalistes de cette fin de siècle .
Il marquera un tournant dans l’art en abandonnant toute notion du réel et en recherchant les symboles cachés qui selon eux, égayent ce monde monotone et triste .
C’est ce bannissement du vrai et ce couronnement de l’esprit qui engendrera plus tard la création du surréalisme, de l’art abstrait et toutes les autres formes d’art qui se soustraient à la réalité.
Le symbolisme est en quelque sorte l’étincelle qui déclencha la vague de l’art moderne, inspirant tout aussi bien des poètes comme Aragon ou Apollinaire que des peintres tels que Picasso ou Kandinsky

en relation

  • Le symbolisme
    1164 mots | 5 pages
  • Symbolisme
    4340 mots | 18 pages
  • Symbolisme
    1195 mots | 5 pages
  • Le symbolisme
    1381 mots | 6 pages
  • le symbolisme
    261 mots | 2 pages
  • le symbolisme
    1036 mots | 5 pages
  • Le symbolisme
    623 mots | 3 pages
  • Le symbolisme
    3000 mots | 12 pages
  • Symbolisme
    21956 mots | 88 pages
  • Le symbolisme
    653 mots | 3 pages