le syncretisme religieux

Pages: 5 (1027 mots) Publié le: 16 juillet 2014
Le syncrétisme religieux
Selon le Robert, le syncrétisme religieux est une doctrine constituée d’emprunts philosophiques et religieux divers organisés pour former un tout cohérent1. Dans la terminologie habituelle de l’histoire des religions, le syncrétisme désigne la fusion de deux ou de plusieurs religions, de deux ou de plusieurs cultes en uneseule formation religieuse ou culturelle. Dans le sens que nous lui donnons, le syncrétisme religieux signifierait, l’amalgame populaire des religions révélées et les usages de croyances et rites antérieurs.
L’islam et le christianisme dont se réclament aujourd’hui des millions de Négro-africains, ne furent connus dans le continent noir que bien après le début de l’ère chrétienne (vers le XIIesiècle pour l’islam et vers le XVe siècle pour le christianisme). Ces deux religions alors toutes nouvelles, ayant bénéficié de l’appui de la puissance militaire de ceux qui les apportèrent, ne tardèrent pas à se répandre en Afrique, se substituant ainsi à la religion traditionnelle millénaire instituée jusque-là par les africains eux-mêmes. Il importe toutefois de souligner que le processus desubstitution religieuse est particulièrement superficiel. En effet, aussi profonde que paraisse l’implantation de ces religions révélées, elles ne sont pas arrivées à bout du socle constitué par la religion traditionnelle. Celle-ci semble ressurgir du fond de l’inconscient ou elle fut reléguée, à chaque fois que l’Africain se sent terriblement en danger. Les écrivains africains ont presque tousexprimé cette réalité à travers leurs œuvres.
Dans Cercle des tropiques les populations des marigots du sud se composent de musulmans et de chrétiens fervents. Mais face à la folie des marchés interprétée comme la menace d’une malédiction imminente, ce sont tous les habitants sans distinction de religion qui recourent à la protection des fétiches. Un habitant de Porte Océane, pour protéger sa famillecontre la prolifération des démiurges du mal, couvre le sommet de son toit avec une bouteille, car selon lui, les forces négatives entrent dans les demeures par le toit. Et cette pratique animiste fut reprise dans toutes les demeures. Les citadins de la ville sans distinction de foi aussi ne furent pas en reste, elles firent un bloc comme dans un reflexe de survie. Le commentaire qu’en fait lenarrateur de la page 286 à la page 287 est assez édifiante : Peu importaient les croyances(…) musulmans, chrétiens, animistes s’étaient alliés dans un même fond de prière face à Dieu et aux démiurges du bien. Ce n’est pas que les fideles de la chrétienté ou de l’islam doutaient de leurs prophètes mais ils préféraient se couvrir en appelant les fétiches au secours.
Des propos du narrateur onconstate que même si les africains restent confiants dans leurs nouvelles religions, celles-ci cessent miraculeusement d’être suffisantes des qu’ils sont en proie à une angoisse aux origines obscures. Ils ne peuvent retrouver leur tranquillité d’esprit qu’en renouant avec les pratiques ancestrales.
Guelwaar de Sembene Ousmane est tout aussi édifiant. Ce roman relate la pratique religieuse quotidiennedes Sénégalais. Sembene y montre que l’inculturation de l’islam et du christianisme dans les peuples africains n’a pas détruit les cultures et les valeurs ancestrales. Au contraire il semble les combiner ce qui fait que le christianisme ou l’islam pur n’existent pas dans Guelwaar. En fait Abbé Léon formé par l’antique théologie chrétienne avec certains jeunes curés et diacres africains(…) étaitpartisan d’une église rénovée adaptée aux cultures des fideles. P20
Ce qui est vrai pour le christianisme l’est aussi pour l’islam ils sont tous deux incultures dans les valeurs culturelles Sénégalaises. Ainsi plutôt que d’imaginer une religion pure, Sembene semble faire la promotion des religions culturellement polycentriques, enracinées dans leurs cultures doctrinales, certes, mais qui...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • religieux
  • les interdits religieux
  • le fait religieux
  • Fondamentalismes religieux
  • Syncrétisme chine et tibet
  • Le renouveau religieux
  • Le fait religieux
  • Les faits religieux

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !