Le temps est-il une limite pour l'homme ?

Pages: 6 (1341 mots) Publié le: 5 février 2012
Le temps se présente comme un élément inaltérable et insaisissable de notre vie. Il ne se définit qu’à partir du moment présent se situant juste après le passé proche et juste avant le futur de l’anticipation. Le temps est un mouvement se caractérisant principalement par son irréversibilité, autrement dit, il s’écoule inéluctablement tandis que la vie humaine évolue jusqu’à ce qu’elle s’achèvepar la mort. Une limite peut quant à elle se définir comme étant le terme extrême d’un espace temps. C'est-à-dire un point infranchissable.
A priori il semble aller de soit qu’il est impossible d’échapper au mouvement régulier qu’est le temps. En effet, celui-ci apparaît comme étant une dimension insurmontable de la vie humaine pouvant par conséquent limiter l’homme une fois le jour de sa mortarrivé. Or ne nous est-il pas possible de déjouer les limites du temps par plusieurs procédés ?
La religion ne peut-elle pas nous permettre de contourner la limite du temps de par sa promesse d’une vie post-mortem heureuse ? N’avons-nous pas la capacité d’anticiper notre futur en concrétisant nos projets ? L’homme ne peut-il pas devenir un être intemporel en laissant une trace de son existence parle biais de son art ?

L’homme se référant à un dogme religieux a toujours considéré la vie sur Terre comme étant un rite de passage lui permettant de s’élever au mieux afin d’atteindre son véritable but : l’éternité synonyme de rencontre avec Dieu.
Ainsi le philosophe Pascal nous dit dans Pensées que seule la grâce divine permet d’accéder au bonheur. Ce rapport au divin s’exprime sous laforme d’un dogme, le catholicisme dont la morale révélée et limitative relève d’un être transcendant. Cette morale en question n’interdit à priori pas la vie heureuse sur Terre mais conditionne principalement la vie post-mortem qui elle, sera heureuse. En instaurant une relation avec Dieu qui est éternel, l’homme parvient donc à échapper aux limites de la logique du temps terrestre en basantl’intégralité de sa vie sur l’accès à un endroit qui n’est pas soumit à ses lois : le paradis. L’homme n’est alors pas limité par la mort puisque ce à quoi il aspire commence après celle-ci. Son existence est imprégnée d’un rapport à l’éternité.
Cependant l’existence du paradis demeure hypothétique, l’existence de Dieu n’étant pas une vérité indubitable. Il est par conséquent impossible d’affirmer aveccertitude qu’il existe une vie post-mortem et que la religion puisse donc nous permettre d’échapper aux limites du temps.

Si l’on considère qu’il n’y a pas de vie après la mort, alors le temps semble s’imposer comme une limite pour l’homme. En effet celui-ci ne dispose dès lors que de très peu de temps afin de satisfaire ses ambitions au risque que la mort ne l’en empêche. L’homme ne peut-il pasconcrétiser ses projets en fonction du temps qui lui ait donné afin d’anticiper son futur et ainsi déjouer la limite de la mort ?

Au bout de la vie souvent jugée « trop courte » de l’homme, il y a la mort. Il n’est alors pas rare que celui-ci soit enclin une fois ce jour arrivé à de nombreux regrets, le temps s’imposant comme une limite à la réalisation de certains de nos projets. Eneffet, il nous arrive souvent d’entendre de la part d’un tel ou d’un autre qu’il regrette de ne pas avoir vécu riche, de ne pas avoir rencontré le grand amour ou encore de ne pas avoir visité un pays où il rêvait de se rendre. Afin de supporter leur misère, ces personnes ont alors tendance à se rassurer en se disant que les circonstances ont joué contre eux, c’est-à-dire qu’ils n’ont pas rencontréun homme ou une femme digne d’eux, qu’ils ne disposaient pas d’un talent particulier leur permettant d’être fortuné et d’ainsi voyager…
Jean-Paul Sartre nous dit dans L’existentialisme est un humanisme que l’homme n’est que son projet. Il n’existe que dans la mesure où il se réalise, il n’est donc rien d’autre que l’ensemble de ses actes. Il lui est alors parfaitement possible de modeler sa...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Les limites du pouvoir de l'homme
  • Le temps de l’homme est terminé
  • L'homme est t-il prisonnier du temps?
  • L'image: la revanche de l'homme sur le temps
  • L’homme sans âge, temps
  • L'homme dans le temps: se perdre ou se trouver ?
  • L'homme est-il prisonnier du temps?
  • Les limites du roi de France aux temps moderne

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !