Le thème du soir dans Les Fleurs du Mal de Baudelaire

Pages: 8 (1982 mots) Publié le: 11 janvier 2014

Le thème du soir dans Les Fleurs du Mal de Baudelaire
Introduction
Baudelaire, tout jeune encore, pour des raisons familiales, pour des raisons de caractère qui lui font choisir une certaine forme de vie, souffre d’une hantise qui l’a poussé à tenter de se suicider à 24 ans. Suicide d’un poète qui veut se justifier : « Je me tue parce que je suis inutile aux autres — et dangereux à moi-même.Je me tue parce que je me crois immoral, et que j’espère. » Sauvé, il se livrera ensuite à une activité fiévreuse et incohérente, continuant d’accumuler les poèmes qui composeront Les Fleurs du Mal, tardivement publiées en 1857, condamnées, modifiées et rééditées en 1861 et en 1868.
Dans ce contexte, le recueil apparaît comme le compte rendu d’une angoissante expérience de la vie. Toute l’œuvrele dit : en proie au spleen, cette angoisse si voisine du "mal du siècle" dont souffrirent les premiers romantiques, Baudelaire cherche une issue ; mais l’Art, l’Amour, la Vie de Paris, le Vin, l’Abîme même qui s’ouvre, la Révolte ou la Mort ne lui sont d’aucun secours, il lui faut rester dans ce vertige et s’y complaire.
Pour cette enquête sur soi-même, pour cette quête toujours renouvelée d’uneraison de vivre, quel moment plus favorable que le soir ? La lumière resplendit et disparaît, messagère symbolique d’espoir et de mort ; le ciel serein promet l’apaisement, la nuit qui vient, l’oubli dans le néant. Comment le soir ne serait-il pas le moment privilégié, aimé du poète ?
Situation et importance du thème dans le recueil
Sur les quelque 150 poèmes que réunit la dernière édition desFleurs du Mal (1868), le thème du soir n’apparaît que dans 13 pièces proposées par les morceaux choisis. C’est peu si l’on considère le nombre ; c’est beaucoup si l’on pense que le soir n’est qu’un thème d’inspiration et non pas l’un des grands sujets qui donnent leur nom aux diverses sections du recueil, "Spleen et Idéal" étant d’ailleurs de loin la plus riche avec 85 poèmes.
Ce thème estnaturellement évoqué par des mots appropriés qui reviennent plus ou moins souvent. On ne trouve qu’une fois les termes étoile, lampe, lune (ce qui s’allume le soir), de même qu’atmosphère obscure, lumière, le couchant ou soirée. Mais certains mots reviennent plus souvent : ciel (4 fois), soleil (8 fois), soir (12 fois) ; accompagnés dans la plupart des cas d’une qualification, ils sont en quelque sortecentres d’évocations poétiques.
En effet, il est relativement rare que Baudelaire se contente de mentionner simplement le soir pour situer le moment du poème, comme dans la pièce 42, qui se présente comme une méditation :
Que diras-tu, ce soir, pauvre âme solitaire…
II fait de même dans les pièces 22 (v. 1), 101 (v. 13), 104 (v. 1). Deux fois encore le soir n’est qu’un élément de comparaison,mis au service d’un autre thème pratique : le pouvoir de séduction de la beauté qui enivre d’odeurs,
"Tu répands des parfums comme un soir orageux" (21, v.6)
ou le pouvoir magique de l’ivresse qui fait voir des portiques rouges et or "comme un soleil couchant dans un ciel nébuleux" (49, v. 5). Tout compte fait, ces emplois, rares, sont d’une assez grande banalité ; et pourtant la dernièrecomparaison citée fait déjà travailler l’imagination.
Baudelaire évoque plus volontiers les soirs pour la beauté du spectacle qu’ils offrent. Évocations brèves, précises et colorées dans quelques pièces, comme "Le Balcon",
" Les soirs illuminés par l’ardeur du charbon
Et les soirs au balcon, voilés de vapeurs rosés." (36, v. 6 et 7)
petites descriptions situant une scène : le poète rêve sur la villeau moment où la nuit tombe (86, v. 9 - 12), l’une des petites vieilles des "Tableaux parisiens" écoute la musique près du kiosque qu’illuminent les rayons du couchant (91 III, v. 49 - 56), et même véritables tableaux dont le plus célèbre se trouve dans "L’Invitation au voyage" (53, v. 35 - 40).
Mieux encore, le soir est le sujet de trois des plus beaux poèmes du recueil, "Harmonie du soir"...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Harmonie du soir
  • Charles baudelaire, « harmonie du soir », les fleurs du mal(1857)
  • Baudelaire, « harmonie du soir », les fleurs du mal (1857)
  • Les Fleurs du Mal Le Crépuscule du Soir
  • Baudelaire, les fleurs du mal
  • "Paysage" les fleurs du mal de baudelaire
  • Spleen, baudelaire, les fleurs du mal
  • Baudelaire, les fleurs du mal , la dualité

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !