Le travail

1078 mots 5 pages
« Tu gagneras le pain à la sueur de ton front », phrase prononcé par Dieu dans la religion, qui veut montrer que le travail doit être récompensé en fonction de ce que l'on fournit pour le satisfaire. Mais la plus part des hommes disent travailler pour satisfaire les besoins quotidiens donc gagner de l'argent. Certains travaux sont aliénants et ne permettent pas le développement de l'homme comme le montre l'étymologie du mot travail qui est un instrument de torture. Quels sont alors les gains du travail ? Nous y répondrons par une première partie axée sur la nécessité du travail pour la survie de l'homme puis des différentes contraintes que peut provoquer une profession pour terminer sur les satisfactions et les apports que nous procurons en travaillant.

Le travail relève d'abord d'une nécessité et non d'un choix. Nous travaillons pour améliorer notre existance.Le travail vient du faire que l'Homme a plus de besoins qu'il n'a de ressources naturelles. Le travail est apparu dès lors où il y a eu les premières sociétés humaines. En vu d'un trop grand nombre d'individus, la nature ne suffisait plus à satisfaire les besoins. Il était alors nécessaire de se servir de la nature, elle-même, pour en extraire des produits utiles. L'homme est condamner à travailler, il survit grâce à l'effort qu'il produit. Le travail transforme la nature, il permet à l'homme de se défaire de la nécessité. De nos jours, le travail est nécessaire pour être rémunérer. Il n'est plus possible de vivre sans argent. Nous percevons un revenu grâce au travail. Le travail assure donc la survie des hommes. L'homme dépasse sa condition animale en travaillant. L'Homme vit surtout en dehors du travail, lorsqu'il s'adonne à ses propres activés ou loisirs, lorsqu'il voyage, fait des sorties... Mais pour cela, il lui faut de l'argent car il ne peut rien s'offrir sans argent. Il n'est plus rien aux yeux de la société sans argent. Nous travaillons car nous sommes obligés, c'est dans notre nature.

en relation

  • Travail travail travail
    1082 mots | 5 pages
  • Travail travail
    860 mots | 4 pages
  • Travail
    431 mots | 2 pages
  • Le travail
    2151 mots | 9 pages
  • Travail
    31388 mots | 126 pages
  • Le travail
    786 mots | 4 pages
  • Travail
    2393 mots | 10 pages
  • Le travail
    1906 mots | 8 pages
  • Le travail
    1475 mots | 6 pages
  • Le travail
    900 mots | 4 pages