Le travail

2212 mots 9 pages
Texte : Marx : Les manuscrits de 1844

(Introduction)

Contrairement à une idée répandue et partagée par Hegel, idée qui nous expliquait que le travail est un moyen de se réaliser en tant qu'homme et de dominer la nature ainsi que notre assujettissement à notre caractère d'animal naturel ; le texte extrait des Manuscrits de 1844 de Marx nous apprend combien le travail peut être aliénant.
Marx parle spécifiquement du travail ouvrier, le travail tel qu'il l'observait dans l'industrialisation des pays comme l'Allemagne qu'il vient de quitter, la France pays où il écrit les Manuscrits de 1844 et l'Angleterre du 19ème siècle où après Paris il vivra jusqu'à sa mort.

Marx nous dit que le travail appauvrit l'ouvrier, même s'il travaille plus avec un grand rendement il n'a aucune chance de gagner plus. Pire encore, plus il travaille plus il s'appauvrit, ce qui paraît au premier abord assez surprenant. En outre le travail de l'ouvrier le transforme en une simple marchandise, un produit d'échange , l'ouvrier perd son caractère d'être humain .

En effet la production de l'ouvrier n'est pas son œuvre pourtant c'est bien le résultat de son travail.
Le produit obtenu lui échappe à tous les niveaux. D'abord il ne l'a pas voulu, il lui a été imposé, ensuite il ne lui appartient pas, ce produit est extérieur à lui puisqu'il en est immédiatement dessaisi. Ce qui l'amène à perdre la concrétisation de son travail, l'objet qu'il a produit lui échappe en même temps que lui est enlevé une partie de lui-même.

L'aliénation est complète par la perte du produit du travail car ce produit a sa propre puissance. La réalisation du travail en un objet extérieur à l'ouvrier, l'oppose à son travail, il ne se reconnaît pas dans ce qu'il produit, au contraire ce produit lui devient hostile car il le marchandise, il lui enlève son humanité et n'en fait qu'une simple force de travail.

(transition)
Ce texte est particulièrement intéressant pour comprendre le point de vue de Marx sur la

en relation

  • Travail travail travail
    1082 mots | 5 pages
  • Travail travail
    860 mots | 4 pages
  • Travail
    431 mots | 2 pages
  • Le travail
    2151 mots | 9 pages
  • Travail
    31388 mots | 126 pages
  • Le travail
    786 mots | 4 pages
  • Travail
    2393 mots | 10 pages
  • Le travail
    1906 mots | 8 pages
  • Le travail
    1078 mots | 5 pages
  • Le travail
    1475 mots | 6 pages