Le vin des chiffonniers de baudelaire

1251 mots 6 pages
« Le vin des chiffonniers » est un poème extrait du recueil Les fleurs Du Mal de Charles Baudelaire. Ce recueil a été publié pour la première fois en 1857 et fut aussitôt remis en cause par une décision de justice. Baudelaire retire ces poèmes censurés et stabilise l’état de son recueil pour la seconde édition de 1861. Le poème « Vin des chiffonniers » a lui aussi deux états antérieur. Il a d’abord été écrit sous le titre de « Manuscrit » puis « Jean Raisin » publié en le 15 Novembre 1854,Quelques années après la Révolution de 1848. C’est dans son Recueil Les Fleurs du mal que Baudelaire trouve la place de son poème, rangé dans le chapitre thématique du « vin » .Son poème devient alors « Le vin des Chiffonniers. », titre évocateur inspiré par une anecdote d’époque : Un chiffonnier livrait chaque soir , après boire, des combats imaginaires dans le faubourg du Temple. Les artistes de l’époque Romantique s’emparent du personnage du chiffonnier pour en faire un philosophe qui, parce qu’il est libre et vit au jour le jour, leur apparait dégagé des contingences matérielles: Il connait la nature Humaine car c’est un flâneur acéré.
Il est composé de 8 quatrains d’Alexandrins régulier en rimes alternées.

Lecture du Poème.

Comment Baudelaire dresse t-il le tableau de la société Parisienne de 1850 ?
Nous vous présentons le poème sous forme d’un commentaire linéaire. Nous pouvons découpé le poème en deux parties distinctes : une description du portait de chiffonnier et un éloge du vin.

I) Portrait des Chiffonniers

II) Le symbolisme du vin

(Vers 1 partie 2)
Les chiffonniers « reviennent » de leur travail avec une odeur d’alcool. Le pénible boulot pousse à boire les chiffonniers pour oublier leurs situations. Ils sont tous dans la meme situation : « suivis de compagnons », cela marque un lien affectif qu’ils ont les uns pour les autres, ils savent qu’ils peuvent compter les uns sur les autres.
« Blanchis par les batailles » est peut etre une forme

en relation

  • commentaire le vin des chiffonniers Baudelaire
    1577 mots | 7 pages
  • le vin
    2509 mots | 11 pages
  • Nthg
    1704 mots | 7 pages
  • Lecture cursive baudelaire
    1337 mots | 6 pages
  • Baudelaire
    1137 mots | 5 pages
  • Baudelaire conception du poète et de la poésie
    568 mots | 3 pages
  • Le vin des chiffonniers
    950 mots | 4 pages
  • Anthologie
    1329 mots | 6 pages
  • Baudelaire - Le Vin
    645 mots | 3 pages
  • Anthologie
    1198 mots | 5 pages