Le vivre ensemble

Pages: 22 (5485 mots) Publié le: 11 août 2013
DHAINE
Gaëlle
C ESF














DPP : Dossier de Pratique Professionnelle














Sommaire Général :






RAPPORT DE STAGE :


ISIC : Intervention Sociale d’Intérêt Collectif

« Le vivre ensemble »





NOTE D’ANALYSE :


ISAP : Intervention Sociale d’Aide à la Personne

« Les départs en vacances : Comment passer d’undépart en groupe de familles à un départ familial autonome ? »






Sommaire :


Introduction




I- Diagnostic social p 5
A- Le territoire
B- Le contexte institutionnel
C- Les caractéristiques du public

II- Présentation des dispositifs p 9
A- Les différents dispositifs du Centre Social en direction du secteur adultes / séniors/ familles
B- Le dispositif REAAP (Réseau d’Ecoute, d’Appui et d’Accompagnement à la Parentalité)
III- Repérage et analyse des besoins p 12

IV- Objectifs du projet p 13
A- Objectif principal
B- Objectifs intermédiaires

V- Le vivre ensemble : tout un projet p 14
A- La mise au point du projet
B- Lesquestionnaires
C- Le jeu Perles de Sirène

VI- Les moyens utilisés p 19
A- Les moyens humains
B- Les moyens pédagogiques
C- Les moyens financiers

VII- Partenariat p 20

VIII- Evaluation de l’action p 21
A- Outils d’évaluation
B- Evaluation de l’action

IX- Rôle de la C ESF p 23X- Bilan de compétences p 23
A- Objectifs fixés
B- Actions auxquelles j’ai participé


Conclusion





Introduction :

J’ai réalisé mes deux périodes de stage au Centre Social Jean Ferrat de la ville d’Arques, association loi 1901.
A sa création en septembre 1991, la structure proposait différentes activités en lien avec deuxthématiques : le social et la culture.
Le Centre Social a connu de nombreux changements. En effet, au début, la structure était appelée « Cité des Jeunes », du coup les adultes et familles ne voyaient pas comment y trouver leur place. Du fait de l’évolution du public (250 adhérents en plus en 4 ans) et de la multiplication des ateliers, le bâtiment s’est agrandit.
A ce jour, l’association compte891 adhésions avec :
- 416 adhésions individuelles (dont 251 femmes et 165 hommes)
- 475 adhésions familiales (dont 239 femmes et 236 hommes).
Le Centre Social accueille donc 63% d’usagers Arquois et 37% de non Arquois, qui viennent des agglomérations de la CASO : Communauté d’Agglomération de Saint Omer (Longuenesse, Blendecques, Saint Omer, Wizernes, Saint Martin au Laert …) ou d’autresagglomérations du Pas de Calais (Roquetoire, Nieurlet, Heuringhem …) ou encore des communes du Nord (Renescure, Noorpeene, Bavinchove, ...).
Il y a eu une augmentation de 250 adhésions en 4 ans.
Le Centre Social est composé de différents secteurs qui sont :
- le secteur petite enfance / enfance
- le secteur jeunesse divisé en 2 groupes : les 11-17 ans et les 18-25 ans
- le secteuradultes / séniors / famille.
J’ai donc réalisé mon stage auprès d’une Conseillère en Economie Sociale et Familiale animatrice du secteur adultes / séniors / famille.
Dans ce cadre, j’ai effectué un projet ayant pour thème le « vivre ensemble ». Le but étant d’améliorer les relations entre les personnes membres de la structure, avec leur entourage (famille, amis, voisins …) ou avec lesprofessionnels de différentes structures (écoles, structures sociales, associations, …), mais aussi pour dédramatiser, de manière générale, les situations de conflit.


I- Le diagnostic social :

A- Le territoire :

• La situation géographique :


La ville d’Arques est au cœur de la région Nord Pas de Calais et du triangle Lille – Dunkerque – Boulogne. Une partie de l’habitat de la...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Le vivre ensemble
  • Vivre ensemble
  • Vivre ensemble
  • vivre ensemble
  • Vivre ensemble
  • Comment vivre ensemble ?
  • Communiquer pour vivre ensemble.
  • Autonomie et confiance en soi pour vivre ensemble

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !