Le vol de l'aigle

Pages: 229 (57217 mots) Publié le: 8 octobre 2012
Chapitre I. Liberté . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 8 Pensée, plaisir et souffrance (Londres, 16 mars 1969) Chapitre II. Fragmentation . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 31 Division, le conscient et l'inconscient ; mourir au « connu ». (Londres, 20 mars 1969) Chapitre III. Méditation . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 52 Le sens dumot « recherche ». Problèmes soulevés par la contrainte et les méthodes. La qualité du silence. (Londres, 23 mars 1969) Chapitre IV. L'homme peut-il changer ? . . . . . . . . . . . . . . . . . 75 L'énergie ; gaspillage d'énergie dans le conflit. (Amsterdam, 3 mai 1969) Chapitre V. Pourquoi ne pouvons-nous pas vivre dans la paix ? . . 96 La peur ; comment elle surgit. Le temps et la pensée.L'attention: être en « éveil ». (Amsterdam, 10 mai 1969) Chapitre VI. La vie: totalité . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 115 La passion de comprendre: passion sans mobile. (Amsterdam, 11 mai 1969) Chapitre VII. La peur . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 135 Résistance ; énergie et attention. (Paris, 13 avril 1969) Chapitre VIII.

Le transcendant . . . . . . . .. . . . . . . . . . . . . . . . . 148 Pénétrer la réalité. Tradition de la méditation. La réalité et l'esprit silencieux. (Paris, 24 avril 1969)

Deuxième partie DIALOGUES

Chapitre IX. Violence . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 166 Qu'est-ce que la violence. L'imposition est sa racine psychologique. (Saanen, Suisse, 3 août 1969) Chapitre X. Changement radical . . .. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 190 Quel est l'instrument qui regarde ? (Saanen, Suisse, 6 août 1969) Chapitre XI. L'art de voir . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 207 Lucidité sans intervalle de temps. Un tigre en chasse un autre. (Saanen, Suisse, 8 août 1969) Chapitre XII. Pénétrer l'inconnu . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 226 Action issue dusilence. Voyage intérieur, faux voyages et inconnu « projeté ». (Saanen, Suisse, 9 août 1969)

OTHER WIMBLEDON, LONDON 2ND PUBLIC TALK, 16TH MARCH 1969 'THOUGHT BREEDS FEAR'

Avant-propos

« L'illumination ne peut pas vous être donnée par un autre. Il ne peut y avoir illumination qu'avec la compréhension de la structure et de la nature du moi. C'est lui qui est cause de la confusion, de laviolence et de la division qui règne entre les hommes, la racine de toute souffrance. » Au courant de ces causeries, KRISHNAMURTI fait remarquer que dans notre pensée habituelle, même quand elle est tournée vers des sujets graves, nous sommes beaucoup trop portés à verbaliser et à conclure. Nous ne regardons jamais le problème lui-même. Pour KRISHNAMURTI, la « vision » et l'attention éveillée sontbeaucoup plus importantes que n'importe quelle idée. « Nous sommes terriblement conscients des choses extérieures, dit-il, mais intérieurement nous sommes aveugles. » Nous sommes incapables d'aborder ces questions vitales qui se posent à l'humanité — telles que le conflit, la violence, la peur, la liberté possible, la paix, l'extase — à moins de comprendre l'entité qui regarde et qui pense. Si 5l'observateur est embrumé par ses préventions et aveugle à lui-même, il ne connaît pas les déformations de sa conscience — et ce sont peut-être précisément ces déformations qui sont la substance des problèmes dont nous sommes prisonniers. Partant de là, KRISHNAMURTI parle longuement d'une autre manière de voir, une vision sans observateur et excluant la dualité. Les dialogues ou discussions de ladeuxième partie nous invitent à examiner les erreurs fondamentales de notre façon d'aborder la vie et ses problèmes. Ce ne sont pas des discussions poursuivies au niveau verbal : pas de conclusions arrêtées, de problèmes résolus. Nous nous trouvons devant une autre façon de penser et KRISHNAMURTI s'efforce, en mettant ses interlocuteurs au pied du mur, d'indiquer la porte qui débouche sur...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • le vol
  • Le vol
  • Le vol
  • Le vol
  • le vol
  • le vol
  • L'aigle et la renarde
  • L'aigle et la pie

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !