Lean six sigma

7451 mots 30 pages
Youssef AIT IBIKI
L3 Marketing et Achats

LEAN SIX SIGMA

Introduction
La racine commune des référentiels Lean et Six Sigma remonte à l'époque où de fortes pressions sur la qualité et la performance ont commencé à peser sur le secteur industriel. Lean et Six Sigma se sont alors imposés respectivement comme méthode d'optimisation de la fabrication automobile, et démarche qualité d'excellence pour l'élimination des défauts, par la réduction des variations au cœur des processus de l'industrie des semi-conducteurs. Il n'est d'ailleurs pas surprenant de constater que les tout premiers adeptes de la méthode Lean Six Sigma soient pour la plupart issus des unités de soutien des services de grands groupes industriels tels que GECapital, Caterpillar Finance, ou Lockheed Martin.
Lean Six Sigma pour les services est une méthodologie d'amélioration des affaires qui maximise la valeur pour les actionnaires en réalisant les meilleurs taux d'amélioration de la satisfaction client, de coût, de qualité, de rapidité des processus, et de retour sur capital investi. La fusion des méthodes d'amélioration Lean et Six Sigma décuple les performances de chacune et permet de dépasser leurs limitations intrinsèques : • Lean ne peut pas mettre un processus sous contrôle statistique. • Six Sigma seule ne peut améliorer considérablement la vitesse de traitement ou réduire le capital investi. • Tous deux permettent la réduction du coût lié à la complexité. Ironiquement, Six Sigma et Lean ont souvent été considérées comme des initiatives rivales. Les amateurs de Lean arguant que Six Sigma accorde peu d'attention à tout ce qui concerne la vitesse et le débit, tandis que les partisans de Six Sigma soulignaient quant à eux le fait que Lean ne tient pas compte de concepts clés tels que les besoins des clients et la variation.
Toutefois, ces arguments, le plus souvent utilisés pour défendre un choix un sur l'autre, ne doivent pas faire perdre de vue que si chaque méthode à

en relation

  • Lean six sigma
    8034 mots | 33 pages
  • le lean six sigma
    5790 mots | 24 pages
  • Lean six sigma
    9062 mots | 37 pages
  • Le lean six sigma
    81216 mots | 325 pages
  • Journal of organizational leadership & business
    2888 mots | 12 pages
  • Lean 6 sigmas
    23769 mots | 96 pages
  • LEAN 6 SIGMA
    23717 mots | 95 pages
  • Lean 6 sigma
    369 mots | 2 pages
  • lean man
    2465 mots | 10 pages
  • Projet fin d'étude
    4102 mots | 17 pages