Lecon totalitarisme

Pages: 8 (1768 mots) Publié le: 26 mars 2012
Chapitre n°1 : Genèse et affirmation des totalitarismes.

Benito Mussolini (1883-1945), issu d'un milieu modeste, commence sa carrière politique au sein du parti socialiste italien, dans lequel il obtient des postes importants (il est rédacteur en chef de l'organe du parti, le journal Avanti !). Longtemps pacifiste, il rompt avec le parti en 1914 en réclamant l'intervention de l'Italie dans laguerre. Après-guerre, l'Italie traverse une triple crise. L'économie italienne se remet mal de la fin de la guerre car il faut reconvertir les entreprises, alors que la demande, stimulée par l'Etat durant le conflit, est moins importante. De plus, l'inflation, liée à l'endettement de l'Etat, perdure après la fin des hostilités. La société est perturbée par ces difficultés et les ouvriers,influencés par la révolution bolchevique, se mobilisent en faisant grève et en occupant les usines. Le parti communiste italien qui naît en 1921 entretient l'agitation. Dans les campagnes du Sud de la péninsule, les paysans sans terres occupent les grands domaines inexploités (les latifundias) des grands propriétaires terriens. La situation est explosive et la bourgeoisie s'inquiète. Enfin, une crisemorale éclate car les nationalistes ont le sentiment que les souffrances italiennes durant le conflit ont été injustement récompensées par les vainqueurs (il manque au territoire national des terres irrédentes comme la Dalmatie). On parle de « victoire mutilée », incomplète. 

C'est dans ce contexte que Mussolini fonde les faisceaux italiens de combat crée en 1919, regroupant d'anciens combattantsdéçus comme lui par la victoire mutilée. Son programme mélange volonté de révolution sociale et grandeur italienne. Ce mouvement se fait rapidement connaître par sa violence : les miliciens fascistes (les squadristes) qui se reconnaissent à leur chemise noire et à leur gourdin (manganello) attaquent les ouvriers en grève suivant les marxistes, les adhérents des partis de gauche, tout en conservantun discours destiné à les attirer. Les Faisceaux n'ont de ce fait pas de ligne idéologique précise, ils semblent même se rapprocher des idées socialistes en militant pour moins d'inégalités sociales, mais ils défendent en fait des principes démagogiques tirés des différentes tendances qui les composent et donc susceptibles de séduire le plus grand nombre. Mussolini va dans un premier temps fairebriser les grèves à ses squadre, milices d'anciens combattants (« chemises noires ») qui n'hésitent pas à menacer et torturer les syndicalistes et leurs familles pour faire cesser les mouvements sociaux. Ils ont même recours à l'assassinat. Son action séduit la bourgeoisie d'affaires et les chefs d'entreprise qui le financent. Le mouvement recrute de plus en plus de personnes et a de plus en plus demoyens.
b. L'arrivée au pouvoir
Les résultats électoraux sont toutefois lents (31 élus en mai 1921). Mussolini réforme son parti en novembre 1921 qui devient alors le Parti national fasciste. Son programme est ouvertement contre-révolutionnaire et expansionniste. Le nombre de militants du PNF double entre 1921 et 1922. Soutenu par les classes moyennes inquiètes de l'agitation et fragiliséespar la crise économique, il gagne aussi les milieux d'affaires et politiques au pouvoir qui pensent pouvoir l'utiliser pour éliminer la menace révolutionnaire, avant de l'évincer. En 1921, les Faisceaux deviennent le « Parti national fasciste » et affichent leurs ambitions politiques. Malgré l'affaiblissement des partis de gauche et l'échec de la grève de 1922 (brisée), la conquête du pouvoir parles urnes n'est pas assez rapide pour Mussolini. Il décide donc de faire un coup d'État : une marche sur Rome est décidée en octobre 1922. Le roi veut éviter une guerre civile, il nomme donc Mussolini à la tête du gouvernement en pensant qu'il pourra négocier avec lui, mais il n'en est rien et ce dernier va peu à peu transformer l'État italien en régime autoritaire. Il a cependant réussi à...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Totalitarisme
  • les totalitarisme
  • totalitarisme
  • Totalitarisme
  • Totalitarisme
  • Totalitarisme
  • totalitarisme
  • Les totalitarismes

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !