Lecture analytique la princesse de clèves.

1221 mots 5 pages
Lecture analytique 1, La Princesse de Clèves.

Madame de La Fayette, aussi connue sous le nom de Marie-Madeleine Pioche de la Veigne, était une femme de lettre, mondaine et précieuse. (Lisait des romans précieux & fréquentait les salons.) Mme de LF a aussi écrit La Princesse de Montpensier, Zaïde … Le roman de Mme de LF s’ouvre sur un tableau de la cour de France dans les dernières années du règne d’Henri II. Sur cette toile de fond se détachent les portraits des Grands du royaume, chacun plus remarquable que l’autre par sa beauté, son goût, son esprit, son mérite. C’est dans ce cortège d’êtres exceptionnels qu’apparait Mlle de Chartres, future Princesse de Clèves : elle est plus extraordinaire que les autres dames présentes à la cour. Dans cet extrait, la place traditionnelle des éléments du portait est ici réduite (début et fin). L’éducation que lui a instaurée Mme de Chartres retient une place centrale. La place de Mme de Chartres est importante dans cet extrait.
I- L’art du portrait.

Mme de LF crée un effet de surprise : Nom de l’héroïne ->pas livré d’entrée. Portrait commence par -> énigme avec l’apparition d’une inconnue dans l’univers de la cour. Métonymie (1ère phrase) + hyperbole « une beauté parfaite » clin d’œil à Cendrillon. Passage narratif au passé simple -> arrivée de ce personnage exceptionnel, encore anonyme. Tous les regards vont vers cette « beauté parfaite », qui suscite « l’admiration ». Récit fait un arrêt, on apprend inconnue appartient -> même maison que le « Vidame de Chartres ». Fin du texte = début. Entrée de Mlle de Chartres-> 1er plan. Ligne 27 -> expression reliant sa beauté et son nom.
Le portrait physique n’apparait qu’à la fin de l’extrait. Selon les canons de l’esthétique classique, « cheveux blonds », teint blanc = noblesse et de pureté, & traits réguliers.
L’identité sociale du personnage : Mlle de Chartres rentre à la cour car noble. Narrateur souligne sa parenté avec personnages nobles & excellence de sa

en relation

  • Lecture analytique : La princesse de Clèves
    2954 mots | 12 pages
  • Lecture analytique la princesse de Clèves
    1556 mots | 7 pages
  • Lecture analytique la princesse de clèves
    726 mots | 3 pages
  • Lecture analytique - La Princesse de Cleves
    544 mots | 3 pages
  • Lecture analytique La Princesse de Clèves
    967 mots | 4 pages
  • Lecture analytique la princesse de clèves
    2233 mots | 9 pages
  • Lecture analytique Princesse de Clèves
    1332 mots | 6 pages
  • Lecture analytique de la princesse de clèves
    968 mots | 4 pages
  • Lecture analytique princesse de clèves
    487 mots | 2 pages
  • Lecture analytique - la princesse de cleves
    620 mots | 3 pages