Lecture Analytique Les aventures de télémaques

631 mots 3 pages
Lecture Analytique Numéro 1

Les Aventures de Télémaque

I/ Un Roman aux accents épiques qui séduit le lecteur par son style : importance du modèle antique par les classiques

A/ Références directes à l’Odyssée

Bien une Epopée car référence directe à l’odyssée.
Télémaque = fils d’Ulysse  odyssée + mythologie = épopée

B/ Procédés d’écriture caractéristique du style de l’épopée homérique qui amplifient l’importance du danger qu’affrontent les personnages

Registre épique  Héros qui accomplit des exploits + va en guerre.
Epithètes homériques : créé une atmosphère terrifiante.
Champ lexical du danger + effets de répartition « péril » + effet de rupture = indique le danger imminent  donne du suspense et met en valeur le danger double
Ampleur des Phrases + succession de verbes au passés = accélération
Expression lyrique du regret « Ô » + rythme

II/ Récit d’une expérience d’apprentissage qui met en scène des êtres hors du commun

A/ Mentor : le modeste triomphe d’une déesse qui devient un maître

Maître qui suscite l’admiration : « c’est vous, Mentor, que je croirais toujours »  qualités exceptionnelles  « souriant » montre sa bienveillance et son indulgence.
Succession des actions au passé simple  crée un effet de rapidité
Succession des verbes  parallélisme de construction  montre que Mentor est le seul à réagir. La juxtaposition des verbes suggère la maîtrise total de la situation par Mentor.
« les Troyens […] n’auraient pas manquer de nous reconnaître (l.21) »montre qui si Mentor n’avait pas réagit rapidement, ils se seraient fait prendre par les Troyens  notion de suspense + insiste encore sur la rapidité de Mentor
« bandelettes de même couleur »  insiste sur l’observation fine et précise de Mentor.
La citation « ils poussèrent des cris de joie en nous voyant » montre la réussite totale de la ruse qui va même jusqu’à se faire acclamer ses propres ennemies
Le Mentor est calme et compétent face au danger : « non

en relation

  • Homer
    5997 mots | 24 pages
  • ionesco
    10498 mots | 42 pages
  • En quoi l’évocation d’un monde très éloigné du sien permet-elle de faire réfléchir le lecteur sur la réalité qui l’entoure ? vous développerez votre argumentation en vous appuyant sur les textes du corpus, les œuvres
    2401 mots | 10 pages
  • Lettre a louis 14 fenelon FICHE LECTURE
    1503 mots | 7 pages
  • Hjljkmylp
    1607 mots | 7 pages
  • Katline
    1566 mots | 7 pages
  • Les lumieres
    14181 mots | 57 pages
  • genre et forme d'arguments
    14127 mots | 57 pages
  • Verne
    2552 mots | 11 pages
  • Éléments de contextualisation odyssée homère
    2287 mots | 10 pages