Lecture analytique "relation dangeureuses" lettre 127

524 mots 3 pages
Lectureanalytiquen1s4

Pierre Choderlos de Laclos ( 1741-1803) est un écrivant et un militaire , il est devenu connu par son œuvre « les liaisons dangereuses » , a écrit de nombreux poèmes mais son second roman reste inachevé ( sa mort en 1803) .
Les liaisons dangereuses paru en 1782 est un roman épistolaire , et considérer comme chef d’œuvre de la littérature française .
Madame de Metreuil est un personnage extraordinaire , cultivé , riche , qui se rebelle contre la place réservé a la femme dans la société soumise à l’homme et dépendante de lui , madame de Metreuil se lance dans une véritable guerre de sexes et cela en utilisant la séduction qui devient pour elle un instrument de domination sur l’homme .
Lecture analytique de la lettre 127 : A. Les revendication d’une femme libre :
1) la ferté de madame de Metreuil et l’affirmation de sa supériorité
Elle garde toujours l’initiative (dialogue fictif, ordres...).
– Elle affirme sa singularité : refus d’être confondue avec les autres.

La marquise se présente ici comme une femme libre et fière d’elle même contrairement a la femme de cette époque qui est considérer comme mineur et inférieur au hommes , madame de Metreuil quand a elle affirme sa supériorité sur Valmont elle humilie , donne des ordres , elle se pose dominatrice ( loin de la femme soumise ) , elle utilise l’antiphrase ironique .

2) Sa revendication d’indépendance et de liberté.
– Valmont n’a aucun droit sur elle et elle n’a de compte à rendre à personne.
– Égalité avec l’homme et affirmation de son « caprice ». Madame de Metreuil réagi violemment a la proposition de Valmont donc a avoir une relation avec elle et la rendre soumise a ses désires et a ses caprices : la marquise ne supporte pas qu’un homme se permette d’exiger quoi que ce soit d’elle ni de se soumettre a ses caprices , elle revendique donc son indépendance et son Egalité a l’homme .
Elle s’oppose au schéma traditionnel de la femme inférieure et soumise. B. Une

en relation

  • le japon et oeuvre nothomb
    48142 mots | 193 pages
  • Constitution
    171461 mots | 686 pages
  • L'évaluation des impacts
    161211 mots | 645 pages