Lecture analytique scene exposition r

1205 mots 5 pages
[modifier]

En mai 1967, des ouvriers du bâtiment de Guadeloupe mènent une grève pour obtenir une augmentation de salaire et la parité en matière de droits sociaux [1]. Déjà dans la matinée du 26 mai, des gendarmes mobiles auraient tiré sur des manifestation violentes de grévistes, faisant plusieurs blessés[2]. Vers midi, une foule est rassemblée devant la Chambre de Commerce, à Pointe-à-Pitre et attend pendant que se déroulent des négociations entre organisations syndicales et représentants du patronat. Finalement les négociations sont rompues et un bruit court : le représentant du patronat, Georges Brizzard [3], aurait dit : « Quand les nègres auront faim, ils reprendront le travail ! ». Les affrontements commencent à coup de grenades lacrymogènes contre conques de Lambi . Les forces de l'ordre chargent, apparemment pour permettre la sortie des négociateurs, et finalement ouvrent le feu, sur ordre du préfet, provoquant notamment la mort de Jacques Nestor, militant du Groupe d’Organisation Nationale de la Guadeloupe (GONG). Selon les autorités, les gendarmes mobiles, après que quelques coups de feu aient été tirés sur eux, devaient riposter pour se dégager [4]. Un certain nombre d'autres Guadeloupéens seront tués durant les 3 jours d'émeutes et/ou de répression qui s'ensuivent.

Un bilan imprécis

[modifier]

L'imprécision sur le nombre des victimes, paradoxale dans un département français doté d'un état civil,

http://fr.wikipedia.org/wiki/Émeutes_de_mai_1967_en_Guadeloupe[24/05/2010 01:09:12]

Émeutes de mai 1967 en Guadeloupe - Wikipédia

serait due, selon ceux qui contestent le bilan officiel de 7 ou 8 morts, au classement "secret défense" jusqu'en 2017, des documents de l'époque [5], à la peur des représailles ressenties par les familles [6] et à la destruction d'archives municipales et hospitalières [7]. Sept noms de victimes sont cités, Jacques Nestor - Zadig Gougougnam - Pincemaille - Camille Taret - Gildas Landrée[8], Tidace et Fengarol [9]

en relation

  • Descriptif 1u00E8re ST2S2 2014 2015
    1124 mots | 5 pages
  • Les fleurs du mal
    1579 mots | 7 pages
  • BAC Print
    8372 mots | 34 pages
  • decription du corpus
    8344 mots | 34 pages
  • La justice sociale dans les fables de la fontaine
    2110 mots | 9 pages
  • Exposition
    1180 mots | 5 pages
  • modernite poetique
    4645 mots | 19 pages
  • Grumberg latelier
    1177 mots | 5 pages
  • Lecture analytique
    975 mots | 4 pages
  • Rhinocéros
    4957 mots | 20 pages