Lecture méthodique, le mariage de figaro, scène 10, acte i

1567 mots 7 pages
Lecture méthodique N°2
(Scène 10, Acte I Le Mariage de Figaro )

Situation du passage:
Suzanne a informé Figaro que le Comte lui offre une dot en échange de ses faveurs. Le Comte essaie de l'éloigner et Marceline qui aime Figaro veut empêcher ce mariage. Figaro projette de lui tendre un piège tout en profitant de la dot, mais son mariage dépend selon le droit féodal de l'autorisation du comte. Le Comte fait des avances à Suzanne (Sc.8). Il est temps de réagir. Le Comte tombe dans un véritable traquenard . Figaro, Suzanne et la Comtesse conspirent pour l'obliger à remettre à Suzanne la toque virginale devant tous ses vassaux car il s'engagerait par ce geste à renoDÊEl* définitivement au fameux « droit de cuissage »...

Introduction;
Beaumarchais utilise toute sa virtuosité dramaturgique par l'emploi de sous-entendus et d'apartés pour montrer qu'aucun des personnages principaux n'est dupe . Ils portent tous un masque et les dialogues s'apparentent au jeu d'escrime... Tous conspirent contre le Comte pour le prendre au piège , du moins temporairement.

I ) Tous contre le Comte :
Lutter contre un grand seigneur quand on est qu'un valet n'est pas une chose aisée . Mais l'arme favorite de Figaro est la ruse et il la manie avec ingéniosité... De plus, il connaît les failles de son maître : il sait que celui-ci, pour être abusif et arbitraire, n'en veut pas moins apparaître juste et honnête aux yeux de ses gens. Figaro s'appuie sur ses alliées, Suzanne et la Comtesse, il utilise la foule des « vassaux » pour obliger son seigneur à se conformer à l'image publique qu'il veut donner de lui même . Comme les courtisans de l'époque, Figaro utilise la flatterie pour arriver à ses fins. Il sait bien que son maître ne le croit pas, mais sans le sous-estimer, il doit accepter ses compliments vides et exagérés devant son personnel. Le Comte, seigneur féodal ne peut contredire cette image flatteuse d'autant plus qu'il avait promis d'abolir le droit du seigneur. Figaro insiste

en relation

  • Français terminale
    22777 mots | 92 pages
  • France au xviiieme siecle
    4279 mots | 18 pages
  • Rhinoc Ros
    13080 mots | 53 pages
  • Révision francais
    3273 mots | 14 pages
  • Les fausses confidences
    11614 mots | 47 pages
  • lorenzaccio
    2208 mots | 9 pages
  • Les fourberies de scapin.
    8390 mots | 34 pages
  • Olympe de Gouges pour l'égalité
    5904 mots | 24 pages
  • Theatre
    7832 mots | 32 pages
  • Français en terminale (cote divoire)
    22893 mots | 92 pages