Lecture d'un bilan

1611 mots 7 pages
Comment lire un bilan
Lire un bilan renvoie à une double approche. Une approche comptable, c'est-à-dire comprendre la composition des rubriques, et une approche financière, interpréter les éléments d'information permettant d'apprécier la situation d'une entreprise sous ses différents aspects.

L

a lecture comptable (ou descriptive) Le bilan est un document de dans lequel sont regroupés. A synthèse une date donnée, l'ensemble des ressources dont dispose l'entreprise et l'ensemble des emplois qu'elle en a fait. Autrement dit, il s'agit d'une «photographie» du patrimoine de l'entreprise à un moment précis. Cette dernière correspond à la «date d'inventaire» ou à celle de «clôture de l'exercice». L'origine latine du bilan- bis signifiant deus et lans signifiant plateau - dénote qu'il s'agit d'un document se composant de deux parties équilibrées. La partie de gauche s'appelle «l'actif» du bilan et regroupe tout ce que possède l'entreprise et tout ce qu'on lui doit. La partie droite s'appelle «le passif» du bilan et représente tout ce que l'entreprise doit. L'actif et le passif sont composés de différentes «rubriques» elles-mêmes divisées en «rubriques» elles-mêmes divisées en «postes» du bilan. L'actif immobilisé Les immobilisations sont des biens ou valeurs destinées à rester durablement sous la même forme dans l'entreprise. Elles sont susceptibles d'être assorties d'amortissement ou du compte de provision pour dépréciation d'élément d'actif. Ces deux éléments représentent la constatation comptable d'un amoindrissement de la valeur d'un élément d'actif. La différence qui existe entre les deux relève du caractère irréversible de l'amortissement contrairement à l'aspect incertain de la provision. - Les immobilisations incorporelles correspondent au fonds de commerce, au

droit au bail, aux brevets, licences et marques, etc. - Les immobilisations corporelles correspondent aux terrains, construction, installation techniques, matériels et outillages etc. - Les

en relation

  • Dyslexie
    8663 mots | 35 pages
  • Il etait bviolet et rouge
    1087 mots | 5 pages
  • Livret
    6966 mots | 28 pages
  • Cahier journalier 2008 2009
    16901 mots | 68 pages
  • Analyse financière
    1456 mots | 6 pages
  • Marivaux le jeu de l'amour et du hasard
    2945 mots | 12 pages
  • Acte 1 scene 8
    2882 mots | 12 pages
  • Petites nouvelles à lire entre les lignes 3es
    1722 mots | 7 pages
  • Analyse financier
    2619 mots | 11 pages
  • CAP Sequence Lecture Nantas Emile Zola
    5363 mots | 22 pages