Lecture d'un tableau de maitre/ la naissance de vénus

358 mots 2 pages
LECTURE D'UN TABLEAU DE MAITRE :
LA NAISSANCE DE VENUS
(Botticelli, 1445)

I / Observation :
Vénus sort des eaux debout dans la conque d'un coquillage (coquille Saint-Jacques) géant . Elle est entourée à gauche d'un groupe de deux divinités des vents : Zéphyr (personnification du vent d'ouest ) et Chloris (une nymphe, déesse des fleurs, femme de Zéphyr). Du ciel, tombent doucement des roses, dont la naissance aurait coïncidé avec celle de Vénus selon une légende antique. À sa droite, elle est accueillie par un personnage féminin, l'une des Heures, filles de Zeus et de Thémis ou la divinité du printemps tentant, malgré le vent, de la couvrir d'un voile rouge parsemé de motifs floraux, pour cacher une nudité déjà bien dissimulée par la déesse elle-même. La mer dont on aperçoit peu l'horizon est prolongée par un paysage de côtes qui se profile derrière Heure, et un bois de plusieurs arbres stylisés (tronc rectilignes) à feuilles assez grandes (type du magnolia) à l'extrême droite du tableau. L'ambiance générale de la scène est calme comme la mer qui supporte le coquillage, avec seulement quelques ondelettes, elles aussi stylisées et régulièrement espacées, surmontées de l'écume donnant naissance à la déesse.

II / Interprétation :
Le corps de Vénus a le modelé d'une statue antique, la couleur de sa peau évoquant étrangement la consistance du marbre. Les motifs noirs des contours de la toile détachent Vénus de l'ensemble de la composition et la mettent en valeur au milieu des flots, des fleurs et des vents. La femme apparaît ici dans toute sa splendeur, s'exposant dans sa nudité divine. On peut admirer le naturel avec lequel cette jeune beauté surgit des ondes, s’offre aux regards, et sa chevelure posée sur son bas-ventre, évitant de la sorte toute possibilité d’attirance charnelle. Je pense qu'il n'y a aucune connotation sexuelle dans cette œuvre toute sensuelle de Sandro Botticelli. Dans cette nudité élancée, je vois la beauté et la figuration d'un pur

en relation

  • Analyses de 3 extraits de nana de zola
    4890 mots | 20 pages
  • Les temps modernes la renaissance
    2670 mots | 11 pages
  • Les dieux olympiens
    3143 mots | 13 pages
  • Dali dans le surréalisme
    1672 mots | 7 pages
  • Botticelli
    2148 mots | 9 pages
  • histoire de l'art
    3129 mots | 13 pages
  • La renaissance artistique italienne
    9455 mots | 38 pages
  • Le rire bts cgo
    3348 mots | 14 pages
  • L' ACACIA
    1490 mots | 6 pages
  • la vie de galilée
    7377 mots | 30 pages