Leopold sedar senghor

Pages: 16 (3920 mots) Publié le: 23 janvier 2011
Léopold Sédar Senghor est un poète, écrivain et homme politique sénégalais, né le 9 octobre 1906 à Joal, au Sénégal, et mort le 20 décembre 2001 à Verson, en France. Il a été le premier président du Sénégal (1960-1980) et il fut aussi le premier Africain à siéger à l'Académie française. Il a également été ministre en France avant l'indépendance de son pays.
Il est le symbole de la coopérationentre la France et ses anciennes colonies pour ses partisans ou du néo-colonialisme français en Afrique pour ses détracteurs.
Sa poésie essentiellement symboliste, fondée sur le chant de la parole incantatoire, est construite sur l'espoir de créer une Civilisation de l'Universel, fédérant les traditions par-delà leurs différences. Par ailleurs il approfondit le concept de négritude, notionintroduite par Aimé Césaire, en la définissant ainsi : « La Négritude est la simple reconnaissance du fait d’être noir, et l’acceptation de ce fait, de notre destin de Noir, de notre histoire et de notre culture ».
Sommaire [masquer]
1 Biographie
1.1 Son enfance (1906 - 1928)
1.2 Les années d’errance (1928)
1.2.1 L'agrégation de grammaire et le début de sa carrière de professeur (1935)
1.2.2 SecondeGuerre mondiale (1939 - 1945)
1.3 L’homme politique
1.3.1 dans la France coloniale (1945 - 1960)
1.3.2 au Sénégal (1960 - 1981)
1.4 Francophonie
1.4.1 L’académicien (1983)
1.5 Ses obsèques (2001)
2 Poésie
2.1 Négritude
3 Politique
3.1 Mandats électifs
3.2 Fonctions gouvernementales
4 Une reconnaissance internationale
5 Œuvres
6 Voir aussi
6.1 Articles connexes
6.2 Bibliographie6.3 Discographie
6.4 Filmographie
6.5 Liens externes
7 Notes et références
Biographie[modifier]

Son enfance (1906 - 1928)[modifier]
Léopold Sédar Senghor naît le 9 octobre 19061 à Joal, petite ville côtière située au sud de Dakar, Sénégal. Son père, Basile Diogoye Senghor, est un commerçant catholique aisé appartenant à l'aristocratie sérère du Sénégal. Originaire de Djilor, sa mère,Gnilane Ndiémé Bakhoum (?-1948), que Senghor appelle dans Élégies « Nyilane la douce », appartient à l'ethnie sérére et à la lignée Tabor mais a des origines Peules. C'est la troisième épouse de Basile Diogoye Senghor, dont elle aura six enfants dont deux garçons. Les deux branches de sa famille appartiennent à la noblesse Sérère, les Guelwar. Le prénom sérère Sédar signifie « qu’on ne peut humilier ».Son prénom catholique « Léopold » lui fut donné par son père en souvenir de Léopold Angrand, riche commerçant mulâtre ami et employeur ponctuel de son père. Avant son baptême Sédar Gnilane (il était alors d'usage que le prénom du fils fut accompagné de celui de sa mère) futur Léopold passe les premières années de sa vie chez sa famille maternelle, les Bakhoum. Puis de retour chez son père ilfréquente plus tard la mission catholique de Djilor auprès du Père Dubois. C'est à la mission catholique de Djilor que le jeune Léopold apprend le catéchisme et les premiers rudiments de la langue française. Senghor commence ses études au Sénégal, d'abord chez les Pères Spiritains à Ngazobil pendant six ans, puis à Dakar au collège-séminaire François Libermann et au cours secondaire de la rue Vincens,qui s'appellera plus tard le lycée Van-Vollenhoven et aujourd'hui lycée Lamine Guèye. Il est déjà passionné de littérature française. Bon élève, il réussit le baccalauréat, notamment grâce au français et au latin. Le directeur du lycée et ses professeurs recommandent d'envoyer Senghor poursuivre ses études en France. Il obtient une demi-bourse de l'administration coloniale et quitte pour lapremière fois le Sénégal à l'âge de 22 ans.
Les années d’errance (1928)[modifier]
Senghor arrive en France en 1928. Cela marquera le début de « seize années d’errance », selon ses dires. Il sera tout d'abord étudiant à la Sorbonne, mais très vite découragé, il entrera, grâce à l'aide du député du Sénégal Blaise Diagne, au lycée Louis-le-Grand où il prépare le concours d'entrée à l'École normale...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • leopold sedar senghor et la negritude
  • Léopold sédar senghor
  • Léopold Sédar Senghor
  • Leopold sedar senghor
  • Vie de leopold sedar senghor
  • leopold sedar senghor
  • Ethiopiques, léopold sedar senghor
  • Léopold Sédar Senghor

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !