Les 35h à l'hotelerie

Pages: 2 (292 mots) Publié le: 20 novembre 2011
D'une part, les 35 heures ont permis une désynchronisation des flux, en facilitant les départs au dernier moment, le décalage sur la semaine des départs et desarrivées ceux-ci n'ayant plus forcément lieu comme auparavant le vendredi soir ou le samedi matin et le dimanche et l'étalement des congés sur l'ensemble de l'année. Les35 heures ont, d'autre part, donné un coup de fouet aux séjours de proximité, dans les régions de résidence, et favorisé le commerce, les parcs de loisirs et lesvisites culturelles lors d'excursions ponctuelles.
Cet avenant à la convention collective nationale dans le secteur des hôtels, cafés et restaurants prévoit unemajoration de 10% des salaires de la 36e à la 39e heures, de 20% entre la 40e et la 43% et de 50% à partir de la 44e.

3.Pourquoi l’hôtellerie et la restauration n’ontpas la loi des 35 heures ? Besoin d’employé + à un moment de la journée

Les hôtels-cafés-restaurants devront appliquer les 35 heures, puisque le Conseil d'Etatvient de casser un accord de 2004 sur les 39 heures. Ils devront aussi payer les heures supplémentaires accumulées depuis dix-huit mois. Colère du patronat.L'hôtellerie et la restauration ne sont plus des secteurs d'activité à part. Le Conseil d'Etat les a en effet obligé mercredi à appliquer les 35 heures, en cassant un accordsigné en 2004, qui leur permettait de rester aux 39 heures avec comme compensation une sixième semaine de congés payés accordée aux employés. Il a aussi exigé quecette application soit rétroactive. Les employeurs devrotn donc payer les heures devenues supplémentaires, c'est à dire celles comprises entre la 35è et la 39è.
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Les 35h
  • Les 35h
  • Les 35h
  • reforme 35h
  • Pour ou contre les 35h
  • L'hotelerie restauration
  • Willy 35h
  • Débat sur les 35h

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !