Les alpes une chaine de collision

574 mots 3 pages
TP5 : Les Alpes, une chaine de collision
Suite à la subduction, on observe la collision de deux lithosphères continentales. Mais la densité de la lithosphère continentale est tellement plus faible que celle de l’asthénosphère, que la subduction se bloque. On observe alors un épaississement de la lithosphère continentale par empilement de nappes de charriage. Nous allons montrer ici que ces étapes sont en lien direct avec la formation d’une chaîne de montagne.
Dans le document 1, on remarque qu’il y a variation de température et de pression en fonction de l’endroit ou se trouve le gneiss. En effet, plus on avance, plus la pression est élevée.
Le graphique pression-température montre que la coésite s’est formée dans des conditions de haute pression, de haute température et à 90 km de profondeur. Cette coésite est présente dans le gneiss et donc cela témoigne de la subduction de la lithosphère continentale.
50101597155
De plus, avec un changement de pression et de température, les roches subissent une transformation minéralogique. En effet, à basse température, on observe la présence de Quartz. Puis avec une évolution progressive des conditions initiales, se forme de nouveaux minéraux tels que la Coésite ou le Stishovite. Ce métamorphisme n’altère pas la composition chimique mais témoigne bien d’une subduction.
Après avoir prouvé que les zones profondes de la chaine sont soumises à un métamorphisme haute pression, haute température, nous allons montrer que cela conduit à la fusion des matériaux, entrainant la formation de granitoïdes.
Lors du plongement de la lithosphère océanique, cette dernière libère de l’eau ce qui favorise la fusion des matériaux en profondeur. Il y a donc la production d’un magma de nature granitique qui va par la suite se cristalliser et former du granite.
Nous avons calculé la masse volumique du granite qui est de 2.78. On sait que l’épaisseur de la lithosphère continentale

en relation

  • Les alpes sont elles une chaine de collision ?
    690 mots | 3 pages
  • Expliquez en quoi les témoins géologiques présents au sein de la chaîne des alpes, permettent de démontrer l'existence d'une subduction puis d'une collision continentale.
    491 mots | 2 pages
  • Histoire de l'activité tectonique des alpes
    738 mots | 3 pages
  • Convergence et collision de continents
    279 mots | 2 pages
  • Tectonique des plaques et formation des montagnes
    7373 mots | 30 pages
  • svt chap 7 les roches terminale
    2164 mots | 9 pages
  • Convergence lithosphèrique et ses effets
    1163 mots | 5 pages
  • Convergence lithospherique
    962 mots | 4 pages
  • La collision
    878 mots | 4 pages
  • Convergence et collisioncontinentale
    456 mots | 2 pages