Les Animaux Malade de la Peste (Épreuve Uniforme)

451 mots 2 pages
Le malade imaginaire

Avant tout, «Le malade imaginaire» est une pièce écrite par Molière au 17e siècle durant l’époque du classicisme. Dans l’acte 2, la scène 5 répond parfaitement aux finalités du classicisme. Tout d’abord, Molière utilise plusieurs moyens afin de plaire aux lecteurs. À la fin de la scène, Cléante prépare une pièce qui charmera son lecteur par l’intelligence du procédé. Durant la pièce, Angélique et Cléante expriment leur amour envers eux mêmes d’une façon astucieuse. Ensuite, l’utilisation de propos humoristiques qui font rire est une autre particularité de cette époque. Molière rit beaucoup des médecins de l’époque et Thomas Diafoirus, qui pratique ce métier, est un personnage très idiot qui fait beaucoup rire par ses comiques de geste et de mot très stupides. Il y a Toinette également qui est un personnage humoristique puisqu’elle utilise toujours l’ironie dans ce qu’elle dit sans que les autres personnages puissent la capter. Seul le lecteur la perçoit. Enfin, Molière réussi a instruire le lecteur avec des faits réels qui nous en apprennent plus sur la période où l’histoire se déroule. Il nous en apprend énormément sur la médecine de l’époque. Nous comprenons à la fin de la pièce que les médecins n’étaient pas vraiment là pour soigner, mais plus pour profiter de l’ignorance des gens et ainsi se rendre plus riche. Finalement, l’écrivain dénonce aussi que la médecine refuse les avances dans le domaine sous-prétexte que les anciennes méthodes sont meilleures.

En premier lieu, la pièce «Le malade imaginaire» a pour but de plaire au gens. Dans la scène 5 de l’acte 2, Cléante met en scène un petit opéra avec Angélique. Le procédé astucieux utilisé par Cléante plait beaucoup et c’est très intéressant de voir comment il cache le fond de sa pensée aux autres. Voici un exemple de la mise en scène de l’opéra : «Cléante, sous le nom d’un berger, explique à a maitresse son / amour depuis leur rencontre, et ensuite ils s’appliquent leurs /

en relation

  • corpus blaise pascal jean de la fontaine voltaire et jean-jacques rousseau
    6791 mots | 28 pages
  • Documents
    5236 mots | 21 pages
  • Histoire des lépreux au moyen-âge, une société d’exclus
    6184 mots | 25 pages
  • Les gestions de crises sanitaires, entre jeux d'acteurs et représentations : un objet d'étude spatio-temporelle
    38003 mots | 153 pages
  • Candi1
    4587 mots | 19 pages
  • Livre Francais Terminal Ba pro
    97207 mots | 389 pages
  • Littérature
    37970 mots | 152 pages
  • Pascal
    14270 mots | 58 pages
  • Surveiller et punir
    15723 mots | 63 pages
  • Pensées blaise pascal
    17285 mots | 70 pages