Les aspects comiques d'une pièce de théâtre ne servent-ils qu'à faire rire ?

Pages: 6 (1417 mots) Publié le: 17 novembre 2011
Le registre comique à pour but de faire rire et de divertir les spectateurs. Il peut tourner des situations graves au ridicule afin de dédramatiser celles-ci. Comédies, satires, farces et sotties inspirent le rire grâce à plusieurs procédés tels que les comiques de gestes, de situations, de mots et de caractère ainsi qu’avec des raisonnements par l’absurde mais bien d’autres procédés encore.Ainsi nous pouvons nous demander si l’utilisation d’un registre comique dans une pièce de théâtre n’a pour seul but d’inciter au rire ?
Afin d’approfondir le sujet nous étudierons tout d’abord que les aspects comiques d’une pièce de théâtre ne servent qu’à susciter le rire, puis nous verrons que les aspects comiques d’une pièce de théâtre n’ont pas uniquement le but de faire rire et enfin nousobserverons que les aspects comiques d’une pièce de théâtre servent également à faire réfléchir le spectateur sur la condition humaine.

D’abord nous pouvons voir que les aspects comiques d’une pièce de théâtre servent à faire rire, car on le sait bien « comique » ne signifie pas « qui provoque le rire » pour rien. Donc ce sens aussi simpliste qu’il soit s’impose à nous. Le premier élément quifait qu’un individu va voir une comédie découle de cette simple signification. En effet l’individu en question veut rire, il veut se changer les idées et oublier ses problèmes le temps d’un spectacle. On se moque dans la pièce L’école des femmes de Molière, qui grâce à son habileté et son écriture amuse le public, en créant un quiproquo dans l’acte II, scène 5 entre Arnolphe, obsédé par la crainted’être cocu, et Agnès qui vient de s’ouvrir à l’amour. Molière crée ainsi un quiproquo qui montre la naïveté d’Agnès face à la souffrance d’Arnolphe et un équivoque entre l’amour et le ruban. On peut aussi citer la scène 3 de l’acte IV dans la pièce de théâtre Dom Juan également écrite par Molière ou l’on s’amuse de la situation de M.Dimanche qui est abusé par Dom Juan en étant jeté dehors par celui-cisans son argent qu’il était venu chercher. On se moque ici de la naïveté de M.Dimanche. De plus depuis toujours le théâtre est vu par les hommes comme un lieu de divertissement. Effectivement la Commedia Dell’Arte à développé aux XVIème et XVIIème siècles la Comédie. Ces nouveaux acteurs professionnels Italiens attiraient un peuple venu se détendre et découvrir un nouveau loisir : Rire. On peutremarquer aussi que l’on peut introduire un registre comique dans une scène plutôt grave afin de dédramatiser celle-ci, on le voit dans la scène 2 de l’acte III dans l’œuvre Dom Juan écrite par Molière. En effet cette scène peut être très grave pour l’époque car Dom Juan se moque hautement de la religion et de Dieu, il demande au pauvre de blasphémer en échange d’un peu d’argent. Mais Sganarellerend cette scène comique en changeant d’avis, il se met tout d’abord du côté du pauvre et le met en garde contre son maître et par conséquent se montre croyant, puis change de côté et dis au pauvre « Va, va, jure un peu, il n’y a pas de mal. ».
En revanche, certains aspects comiques des pièces de théâtres ne servent pas qu’à faire rire mais permettent également à certains auteurs d’êtreengagés et de plaider des causes et/ou de dénoncer certaines injustices ou bien simplement d’exposer leurs idées, de s’exprimer et d’exprimer leur mécontentement sur la société. En effet Molière est un auteur très engagé car après la censure de sa pièce Tartuffe, pour critique sur l’hypocrisie religieuse, il recommence dans la pièce qu’il écrit juste après cette censure, Dom Juan en plaçant une tiradesur l’hypocrisie dans l’acte V scène 2. Mais aussi tout simplement en créant le personnage de Dom Juan qui ne croit pas en Dieu et ne cesse tout au long de la pièce de nous montrer l’inexistence de celui-ci et en se jouant des liens sacrés du mariage en se mariant à toutes les femmes qui croisent son chemin. De plus à travers les aspects comiques d’une pièce de théâtre on peut corriger les...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Les aspects comiques d’une pièce de théâtre ne servent-ils qu’à faire rire ?
  • Les aspects comiques d'une pièce de théâtre ne servent-ils qu'à faire rire?
  • Les aspects comiques d'une pièce de théâtre ne servent-ils qu'à faire rire ?
  • Les aspects comique d'une pièce de théâtre ne servent ils qu'a faire rire
  • Les aspects comiques d'une pièce de théâtre ne servent-ils qu'à faire rire ?
  • Les aspects comiques d'une pièce de théâtre ne servent-ils qu'à faire rire?
  • Les aspects comiques d'une piece de théatre ne servent-ils qu'à faire rire?
  • Les aspects comiques d'une pièce de théatre ne servent-ils qu'a faire rire

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !