Les aspects comiques d'une piece de théatre ne servent-ils qu'à faire rire?

2105 mots 9 pages
« Le rire est le propre de l’homme », annonçait Rabelais dans son avis au lecteur de Gargantua, mais le rire est-il aussi le propre du spectateur de pièces de théâtre, a fortiori lorsqu’il s’agit d’une comédie? Que se cache-t-il derrière cette manifestation physique: gaieté, moquerie, cruauté ? Alceste répliquait sur un ton sans appel à Célimène qui amusait sa petite cour par les portraits cruels qu’elle dressait : « les rieurs sont pour vous, Madame, c’est tout dire ». Le célèbre Misanthrope de Molière ne dénonce-t-il pas le rire mal employé? Sujet : Ainsi, nous pouvons nous demander si les aspects comiques d’une pièce de théâtre ne servent qu’à faire rire. Il est nécessaire, ici, de distinguer la comédie du registre comique, les dissensions entre ces deux aspects qu’on pouvait croire inséparables étant porteuses de sens. Annonce des axes : I- Les aspects comiques d’une pièce font rire (quels sont-ils? pourquoi font-ils rire?...)

II- Le rire peut avoir une visée didactique (moraliser, enseigner, faire réfléchir, contester...)

III- Un comique inséparable du tragique qui provoque un rire grinçant = le rire tragique

I- Les aspects comiques d’une pièce de théâtre font rire Le rire comique est, à l’origine, lié au carnaval. A côté des mystères médiévaux joués sur les parvis des églises, un théâtre de foire tire profit de al licence carnavalesque pour rire de tout sans aucun souci de moralité. On le retrouve dans la Commedia dell’arte qui inspirera Molière. Indiquer, dans l’idée directrice de la partie, les différentes formes de comique à l’œuvre dans une pièce. Pour chaque sous-partie : trouver un exemple précis tiré d’une pièce. Varier les pièces, les auteurs et les époques. a) Le comique de situation et de geste (très présent dans la farce) :
- Analyser un exemple de quiproquo dans une pièce. L'Avare: Harpagon croit qu'on parle de sa cassette, alors que le pronom "elle" est censé renvoyer à sa propre fille.
- Il se

en relation

  • Les aspects comiques d'une pièce de théâtre ne servent-ils qu'à faire rire?
    2107 mots | 9 pages
  • Les aspects comiques d’une pièce de théâtre ne servent-ils qu’à faire rire ?
    849 mots | 4 pages
  • Les aspects comiques d'une pièce de théâtre ne servent-ils qu'à faire rire ?
    1417 mots | 6 pages
  • Les aspects comiques d'une pièce de théâtre ne servent-ils qu'à faire rire ?
    856 mots | 4 pages
  • Les aspects comiques d’une pièce de théâtre ne servent-ils qu’à faire rire ?
    947 mots | 4 pages
  • Les aspects comiques d'une pièce de théâtre ne servent-ils qu'à faire rire?
    255 mots | 2 pages
  • Les aspects comiques d'une pièce de théâtre ne servent-ils qu'à faire rire ?
    667 mots | 3 pages
  • Les aspects comiques d'une pièce de théatre ne servent-ils qu'a faire rire
    833 mots | 4 pages
  • Les aspects comique d'une pièce de théâtre ne servent ils qu'a faire rire
    482 mots | 2 pages
  • Les aspects comiques d’une pièce de théâtre (texte et représentation) ne servent-ils qu’à faire rire ?
    1490 mots | 6 pages