Les attributions du premier chef du gouvernement du maroc

571 mots 3 pages
Français>>AfriqueMise à jour 04.01.2012 12h16
Les attributions du premier chef du gouvernement du Maroc (PAPIER GENERAL)
Imprimez / Envoyez
La nouvelle Constitution du Maroc, adoptée le 1er juillet 2011, par référendum populaire précise clairement que le statut constitutionnel du Premier ministre est élevé à celui de Chef de gouvernement.

Il en est de même de l'Exécutif désigné au sein du parti arrivé en tête des élections de la Chambre des Représentants (1ère chambre du parlement marocain), marquant ainsi l'émergence d'un gouvernement issu du suffrage universel direct.

Afin de garantir la séparation des pouvoirs, le Chef de gouvernement a désormais compétence pour nommer, par décret, aux postes civils, conformément à une loi organique qui fixe la liste de ces postes et les critères d'accès aux fonctions publiques sur la base des principes de méritocratie, de transparence et d'égalité des chances pour tous les Marocains. Il s'agit donc d'un véritable chef de gouvernement (et non seulement d'un Premier ministre, premier des ministres).

Désigné par le roi au sein du parti arrivé en tête des élections législatives, il dirige l'action du gouvernement et coordonne le travail gouvernemental, met en oeuvre le programme gouvernemental sur la base duquel il a obtenu la confiance de la Chambre des représentants et dispose d'un contrôle effectif sur l'administration publique et les établissements publics, y compris les représentants de l'Etat au niveau déconcentré.

Il nomme en Conseil de gouvernement aux hautes fonctions civiles, y compris les Secrétaires généraux et directeurs centraux des ministères et les présidents d'université.

Seules les nominations à certaines hautes fonctions de nature stratégiques sont du ressort du Conseil des ministres, sur proposition du Chef du gouvernement et à l'initiative du ministre concerné. Une loi organique déterminera les principes et règles relatives à la nomination à la haute fonction publique: compétence,

en relation

  • La monarchie constitutionnelle et la véme république
    9206 mots | 37 pages
  • Droit positif marocain
    1970 mots | 8 pages
  • Institutions politiques administratives
    10993 mots | 44 pages
  • economic
    8141 mots | 33 pages
  • constitution de 2011 maroc
    15671 mots | 63 pages
  • INSTITUTIONS ADMINISTRATIVES
    10333 mots | 42 pages
  • droit adminisratif
    3892 mots | 16 pages
  • Droit Administratif
    3571 mots | 15 pages
  • DROIT ADMINISTRATIF MAROCAIN
    3972 mots | 16 pages
  • L organisation administrative
    4613 mots | 19 pages