Les beourgois bohèmes

405 mots 2 pages
Les bourgeois Bohèmes

Dit « les bobos »

Autour des années 1960, une nouvelle forme de bourgeoisie voit le jour, issue du secteur tertiaire. Loin de la figure de l’austère bourgeois, celui-ci est « créatif » et « bohème ». S’il cherche toujours une justification morale, celle-ci est désormais colorée d’écologisme ou de citoyennisme, selon un modèle venu de la côte ouest américaine et de la contre-culture.

Ayant fait des études, les bobos ont un métier avec un salaire conséquent et donc un mode de vie de bourgeois. Un important pouvoir d'achat ce qui ne les empêche pas d'être contre la société de consommation. Ecolos ils mangent souvent bio et sont éco-responsables. Préfèrent partir en vacances dans des endroits peu fréquentés (campings à la montagne par exemple) pour un « retour aux sources ».

Comment s’habillent les bourgeois-bohèmes ? Comme le nom l’indique, c’est un style chic, mais pas trop luxueux ni superficiel. Même si les marques de grands créateurs ne sont pas bannies, les vêtements et accessoires ne portent pas d’étiquettes tape à l’œil ou de gros logos. Le bohème est affirmé grâce à des vêtements portés « à l’arrache ». On a souvent l’impression que les habits sont portés sans trop d’étude préalable, sans trop de réflexion. Ces vêtements en questions sont amples, originaux ou encore dotés d’imprimés à fleurs. Les foulards, les serres têtes, les ballerines, les besaces, et tous les accessoires originaux et décalés, glamour et hippies à la fois sont des éléments qui agrémentent les tenues. Il y a toujours une pointe d’élégance dans ce style faussement négligé. Un accessoire, un maquillage ou encore d’autres éléments viennent sublimer l’ensemble d’une tenue bohème pour ainsi créer un style bobo. Les femmes bobos ont toutes des robes champêtres, des chapeaux, des jupes, des pantalons larges, des chemisiers en dentelle ou encore des bandeaux dans leurs garde-robes. Elles portent souvent des petites tresses ou des cheveux

en relation