Les caractères

729 mots 3 pages
Texte n°5:
Les fables de la Fontaine
Livre IX, fable IX : L‘huître et les plaideurs.

Introduction: La Fontaine porte un regard impitoyable sur son temps.
Il s’en prend ici à la justice qui parfois ruine ceux qui en n’ont recours. Courte fable hétérométrique, satire de la justice.
Nous allons voir comment cet apologue séduit le lecteur par un récit dynamique puis comment elle l’instruit en se prenant à une justice injuste et enfin que les plaideurs ne respectent guère les règles religieuses.

I) Un récit dynamique qui rend cette scène vivante
C’est une fable, un apologue en vers qui a pour but de distraire et d’instruire.
A) Une esthétique de la concentration
Arg 1: un récit bref et court, histoire qui va à l’essentiel.
Arg 2: cadre unique et peu de personnages. Le lieu est une simple plage. V.1 « sur le sable » Ils se rendent surement à st jacques de Compostelle. Seulement 3 personnages. Le juge caricaturé n’a pas été inventé par La Fontaine. Déjà employé par Rabelais dans Pantagruel.
Perrin: prénom prétentieux.
Arg 3: Intrigue simple et rapide. Peu de péripéties schéma narratif simple.
v.1 à 9: situation initiale
2 pèlerins convoitent une huître
v. 10 à 16: péripétie, ils font appel à un juge.
v. 17 à 21: situation finale: le juge mange l’huître. Rapidité de la fable car utilisat° de la parataxe {supprimer mot de liaison pour enchainer idées.}

B) une esthétique de la variété
Arg 1: hétérométrie, alternance entre alexandrins et octosyllabes. Pour rendre vivant la fable. V.9 changement de rythme qui vivifie le discours.
Arg 2: la polyphonie. Outre voix du narrateur, on entend les personnages s’exprimer. Discours direct. V.5 « il est bon de savoir » ils ne parlent pour rien dire. C’est une dispute. Le juge ne s’embarrasse pas de discours: par contraste. V.20 à21 réponse du juge ironique. Il donne le reste de l’huître.

II) Une satire de la justice

A) Un juge malhonnête et injuste
Arg 1: perrin Dandin: caricature du juge. Personnage

en relation

  • Les caracteres
    6889 mots | 28 pages
  • Les caracteres
    352 mots | 2 pages
  • Les caractéres
    776 mots | 4 pages
  • Les caracteres
    386 mots | 2 pages
  • Les caractères
    310 mots | 2 pages
  • Caractère
    813 mots | 4 pages
  • Les caractères
    318 mots | 2 pages
  • Les caracteres
    788 mots | 4 pages
  • Les caractères
    374 mots | 2 pages
  • Les caractères et chaînes de caractères
    1717 mots | 7 pages