Les causes des gréve de la tyrannie socialiste d'yves guyot

Pages: 14 (3284 mots) Publié le: 17 mars 2013
Le document que nous allons commenter est extrait d’un ouvrage d’Yves Guyot, un journaliste homme politique et économiste français du XIXème siècle, il est député en 1885 puis en 1893 ou il perd son siège du a sa forte opposition au socialisme, en effet c’est un libéral convaincu qui fait partie du Cobhen Club (Club britannique réunissant les partisans du libre-échange). Son œuvre « La tyranniedu socialisme » écrit en 1893 retrace sa pensé a propos de ce courant, pour Yves Guyot les socialistes ont trahi les droits de l’homme et son anti-démocratique, ce texte est imprégné de cette pensé. Yves Guyot nous livre sa vision de la grève, il essai de déterminer les causes psychologique comme il le dit des grève à travers plusieurs exemple des grosse grève des années 1880-90, même si il nousmet en garde que l’on ne peut saisir les cause réelle avec une sèche énumération comme il le fait, il va faire un portrait des revendications des ouvriers ainsi que des acteurs de la grève.
La grève n’est pas apparus au XIXème siècle, elle existait bien avant, déjà au moyen âge par exemple en 1539 les imprimeurs lyonnais se mirent en grève pour des questions de salaire. Elle était le fruit desconfréries et des corporations, société par corps de métier, par exemple les compagnons à l’ origine de nombreuse grève. Mais avec la révolution industrielle du XIXème siècle l’organisation de l’économie va changer, ainsi le mouvement ouvrier commencent à apparaitre, c’est un mouvement spécifique, 4 composante permette de parler de mouvement ouvrier, la présence d’institution (les syndicats, uneconscience de l’unité du mouvement, une idéologie ( revendication défini à court ou long terme) et enfin une lutte afin de réaliser ses objectifs, en 1893 toutes ces conditions sont réunis, nous somme depuis les année 1880 dans l’âge d’or des grèves. Alors que l’économie libérale bat son plein, les anarchistes font trembler la république tandis que les idéologies marxiste et socialiste monte enpuissance avec la création de la IIème internationale en 1889. De nombreux ouvriers séduits par leur idée rejoignent leur cause, ils rêvent de l’avènement du prolétariat. Nous allons tous d’abord voir la grève à la fin du XIXème, puis la menace ouvrière selon Yves Guyot et enfin est ce que le socialisme est un péril pour la république .

I La grève à la fin du XIXème siècle
a/ Les revendications :La principale raison de grève dont découle d’autre raison est le salaire est cela tous au long du XIXème siècle. Les salaires des ouvriers sont très faibles. Par exemple si l’on regarde au cours de l’année 1878 les salaires dans la compagnie minière de Decazville, il varie entre 150 et 250 francs par mois, il les force à vivre dans un état de misères constant, lors des crises économiques lespatrons reforme l’organisation, cela passe tous d’abords par une baisse des salaires. Par exemple dans le bassin miniers d’Anzin dont l’auteur fait mention au paragraphe 2,6 , il y a eu depuis la première grève de mai 1833, une dizaine de grève, la première grève de 1833 est appelé « émeute de 4sous » en raison de la baisse de salaire de 34 à 30 Franc par jours, il y a eu jusqu’en 1880 une dizaine degrève pour les même raison. Si l’on regarde dans un autre bassin minier important du Nord de la France, celui du Gard ou se trouve Decazville, la grève de 1886 dont l’auteur faire mention au paragraphe 8, la principale revendication est la baisse drastique de salaire. En effet celui-ci qui était comme dit précédemment entre 250 et 150 France par moi en 1878 baissa année après année pour atteindre33franc par moi en 1886 année de la grève. La principale méthode des patrons pour faire baisser les salaires des mineurs, c’est de baisser le prix de la berline. La berline est un wagon dont le mineur se sert afin de transporter le charbon extrait dans la mine, à chaque berline rapporter il touche quelque chose. Par exemple en 1878 à Anzin le prix de la berline est passé de 0,50 centime de franc...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Tyrannie
  • La tyrannie
  • Tyrannie
  • Les socialistes
  • Tyrannie
  • La grève
  • la grève
  • la greve

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !