Les changements de paris sous la iiiè république

971 mots 4 pages
La construction de chemin de fer n’a aucun but de privilégier Paris. C’est la province qui la réclame. Le réseau en étoile va être conçu des 1832 mais ne va être réalisé qu’en 1842.
La révolution industrielle influe sur Paris. On y trouve l’industrie du luxe, mais aussi celle du chimique « le quai de Javel ». Mais aussi celle du textile (les toiles de Joui). Paris est à ce moment le plus grand centre industriel de France mais n’attire pas de migration importante.
Le bouleversement politique a énormément joué sur Paris, puisque la campagne devient ennuyante quand la ville apporte plus de liberté. C’est en ville qu’on trouve le pouvoir et l’argent. A partir de 1830, on a une ville qui est de plus en plus peuplée avec de + en + de miséreux, et une ville de moins en moins adaptée à cette population grandissante. Paris en 1815 est encore largement une ville médiévale. Les rares projets de Napoléon Ier sous la convention n’ont jamais abouti. Il n’y a pas de trottoirs, beaucoup de fumiers, des égouts rares, et des épidémies nombreuses. C’est une ville de misère (mortalité infantile), 1/3 des enfants nés sont illégitimes, 1/3 parisiens est considéré comme indigent, on y pratique l’infanticide, la prostitution et on vit beaucoup en concubinage. On essaie de trouver des solutions pour résoudre la crise urbaine, chez les scientifiques. Les grandes épidémies font des ravages, et notamment les quartiers pauvres. Cela commence sous la restauration où l’on se lance dans des travaux d’embellissement de Paris (palais, théâtre, église), mais aussi des travaux utiles à la société (éclairage, travaux urbains) mais on ne prend pas conscience de l’hygiène. Cette restauration est prolongée sous la Monarchie de Juillet avec un préfet de la Seine qui s’appelle Rambuteau, avec des travaux d’urbanisme (routes, aménagement des égouts, installation des éclairages au gaz). Cela provoque déjà un déplacement de population de la rive droite à la rive gauche. Rambuteau multiplie par 10 le

en relation

  • La ive république, rupture ou continuité avec la iiie ?
    1218 mots | 5 pages
  • Les conséquences institutionnelles et politiques du 16 mai 1875.
    1455 mots | 6 pages
  • fiche travail elv republique
    1435 mots | 6 pages
  • La recherche d'un réime : la 3e république
    3669 mots | 15 pages
  • Les regimes poliiques de 1780 à nos jours
    14339 mots | 58 pages
  • Vie politique française
    11852 mots | 48 pages
  • La mise en place des institutions de la iiie république
    4611 mots | 19 pages
  • Droit constitutionnel
    4682 mots | 19 pages
  • DroitconstitutionnelI Galopdessai Dissertation Novembre2011
    1698 mots | 7 pages
  • Cour histoire de la vie politique
    4354 mots | 18 pages