Les conféssions de j j rousseau

Pages: 1129 (282047 mots) Publié le: 18 septembre 2011
Jean-Jacques Rousseau
LES CONFESSIONS
Texte du manuscrit de Genève.
(1782)
Édition du groupe « Ebooks libres et gratuits »
Table des matières
Première partie......................................................................... 3
Voici le seul…................................................................................ 3
Livre I........................................................................................... 4
Livre II........................................................................................ 45
Livre III ......................................................................................90
Livre IV......................................................................................135
Livre V...................................................................................... 180
Livre VI.....................................................................................230
Deuxième partie ................................................................... 279
Livre VII ...................................................................................280
Livre VIII.................................................................................. 353
Livre IX..................................................................................... 405
Livre X ...................................................................................... 496
Livre XI..................................................................................... 553
Livre XII................................................................................... 597
À propos de cette édition électronique ................................ 667
– 3 –
Première partie
Voici le seul…
Voici le seul portrait d’homme, peint exactement d’après nature
et dans toute sa vérité, qui existe et qui probablement existera
jamais. Qui que vous soyez, que ma destinée ou ma
confiance ont fait l’arbitre du sort de ce cahier, je vous conjure
par mesmalheurs, par vos entrailles, et au nom de toute l’espèce
humaine, de ne pas anéantir un ouvrage unique et utile, lequel
peut servir de première pièce de comparaison pour l’étude des
hommes, qui certainement est encore à commencer, et de ne pas
ôter à l’honneur de ma mémoire le seul monument sûr de mon
caractère qui n’ait pas été défiguré par mes ennemis. Enfin, fussiez-
vous, vous-même, un deces ennemis implacables, cessez de
l’être envers ma cendre, et ne portez pas votre cruelle injustice
jusqu’au temps où ni vous ni moi ne vivrons plus, afin que vous
puissiez vous rendre au moins une fois le noble témoignage
d’avoir été généreux et bon quand vous pouviez être malfaisant
et vindicatif : si tant est que le mal qui s’adresse à un homme qui
n’en a jamais fait ou voulu faire,puisse porter le nom de vengeance.
J.-J. Rousseau.
– 4 –
Livre I
Intus et in cute.
Je forme une entreprise qui n’eut jamais d’exemple et dont
l’exécution n’aura point d’imitateur. Je veux montrer à mes semblables
un homme dans toute la vérité de la nature ; et cet homme
ce sera moi.
Moi, seul. Je sens mon coeur et je connais les hommes. Je ne
suis fait comme aucun de ceux que j’ai vus ;j’ose croire n’être fait
comme aucun de ceux qui existent. Si je ne vaux pas mieux, au
moins je suis autre. Si la nature a bien ou mal fait de briser le
moule dans lequel elle m’a jeté, c’est ce dont on ne peut juger
qu’après m’avoir lu.
Que la trompette du Jugement dernier sonne quand elle voudra,
je viendrai, ce livre à la main, me présenter devant le souverain
juge. Je dirai hautement : «Voilà ce que j’ai fait, ce que j’ai
pensé, ce que je fus. J’ai dit le bien et le mal avec la même franchise.
Je n’ai rien tu de mauvais, rien ajouté de bon, et s’il m’est
arrivé d’employer quelque ornement indifférent, ce n’a jamais été
que pour remplir un vide occasionné par mon défaut de mémoire
; j’ai pu supposer vrai ce que je savais avoir pu l’être, jamais
ce que je savais être faux....
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Confessions , rousseau
  • Rousseau les confessions
  • Rousseau les confessions
  • Rousseau les confessions
  • Les confessions-rousseau
  • Les confessions de rousseau
  • Les confessions de rousseau
  • Rousseau : confessions

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !