Les confessions de saint augustin

8188 mots 33 pages
Les Confessions d’Augustin :

La conversion

Introduction : Un parcours

Quiconque est en quête de réponse au mystère inhérent au Monde et à l‟Homme, a face à lui, dans un premier temps, deux solutions : celle d‟un «athéisme méthodologique» qui refuse la lourde hypothèse de Dieu, et celle qui affirme la Foi. L'intérêt de l‟athéisme réside dans son refus de tout préjugé qui paralyserait la progression de la pensée à la découverte du vrai. En revanche par là même il limite les recherches car il refuse de nombreux possibles, ne résout pas le problème du mystère, et nous lisse dans l'incertitude. Au contraire avec la Foi, le mystère est parfaitement assumé, il est pris pour lui-même, puisque c‟est sur lui que la Foi repose ; c‟est-à-dire que l‟on assume le fait de ne pouvoir accéder à la preuve rationnelle, qui n'est plus critère de vérité. Avec la Foi nous accédons donc à ce formidable paradoxe, selon lequel d‟une part savoir et croyance cessent de se contredire et d‟autre part vérité et certitude viennent à s'opposer.

La conversion d'Augustin à la foi chrétienne révèle la force de persuasion de cette seconde voie. La quête pour la Vérité est longue, mais grâce à elle, Augustin comprend comment ce manque de réponse est déjà en lui-même porteur de sens. La résistance face au devenir chrétien finit par céder devant la puissance de la Foi, lorsqu'il accepte son incapacité de rejoindre Dieu par sa seule force rationnelle. Durant sa jeunesse, il va jusqu‟à nier pour un temps quelques grands piliers de l'Église catholique (et à quel prix!), afin d'éliminer toute croyance pouvant porter atteinte à son esprit toujours en éveil, et se débarrasse de tout ce qui peut encombrer un croyant en demande de rationalité. L'Augustin mature des Confessions fait un retour anxieux sur ce passé, afin de se décharger de ses péchés en entrant en communion avec Dieu. Les neuf premiers livres des Confessions au-delà d'une

simple autobiographie, nous narrent la passionnante aventure

en relation

  • Les confessions de saint augustin
    361 mots | 2 pages
  • Confessions de saint augustin
    727 mots | 3 pages
  • Confessions de Saint Augustin
    1515 mots | 7 pages
  • Confessions Saint Augustin
    1050 mots | 5 pages
  • Résumer "les confession" saint augustin
    1113 mots | 5 pages
  • Sujet : dans les confessions, saint augustin écrit : « le mal [...] est la perversité d'une volonté qui se détourne du bien. » votre lecture des œuvres au programme, macbeth de shakespeare, la profession de foi du
    5676 mots | 23 pages
  • les confessions de st augustin
    295 mots | 2 pages
  • Augustin
    2049 mots | 9 pages
  • Fiche auteur Augustin
    1057 mots | 5 pages
  • Compte rendu
    754 mots | 4 pages