Les déchets au maroc

4366 mots 18 pages
SOCIOLOGIE ELECTORALE ET HISTOIRE par André-Paul FROGNIER Chargé de cours à l'Université Catholique de Louvain

La sociologie électorale est une des disciplines sociologiques qui a atteint un degré de développement particulièrement avancé, grâce aux progrès des méthodes quantitatives et à ceux des modes de collecte des données (surtout par sondages). Il faut ajouter que son objet même, le vote, est bien défini et qu'il fait l'objet de comptes précis, ce qui facilite les recherches. On peut définir la sociologie électorale comme la discipline qui étudie les facteurs déterminants du vote en situant ce dernier dans l'ensemble des interactions sociales. Si elle possède de ce fait un domaine bien circonscrit, on ne peut cependant la réduire aux phénomènes propres aux campagnes électorales. La sociologie électorale ne peut trouver son sens que dans son interrelation avec la Politologie dans son ensemble —appellee d'ailleurs aussi science politique ou sociologie politique — qui est seule capable de situer la place des phénomènes électoraux dans une société donnée. Qu'une élection se déroule dans un système démocratique ou autoritaire modifie ses fonctions sociales —c'est-à-dire sa signification par rapport à la société prise dans son ensemble — et doit entrainer des approches scientifiques différentes de la plupart des composantes du phénomène étudié. Le but de cette communication est de faire part des principales caractéristiques actuelles de la sociologie électorale, et ce, dans la perspective d'échanges entre sociologues et historiens. Il paraît utile que l'historien qui se trouve en face d'un certain nombre de données électorales sache les interpréter, ce qui suppose qu'il puisse bénéficier, d'une part, des réflexions des sociologues — surtout des méthodologues — sur la nature et les problèmes que posent les données électorales, ainsi que, d'autre part, des méthodes d'analyse que les sociologues utilisent pour ordonner l'ensemble des données et pour distinguer,

en relation

  • les tic au maroc
    304 mots | 2 pages
  • Histoire du maroc
    781 mots | 4 pages
  • Les secteurs porteurs au maroc
    4247 mots | 17 pages
  • Ide au maroc
    4821 mots | 20 pages
  • Histoire du droit marocian
    5393 mots | 22 pages
  • Les langues juives du Maroc
    1435 mots | 6 pages
  • Les obligations du commerçant au maroc
    3145 mots | 13 pages
  • Les obligations du commerçant au maroc
    4759 mots | 20 pages
  • Le marché de la dette privé maroc
    2190 mots | 9 pages
  • L'endettement du maroc
    2084 mots | 9 pages
  • Clin d'oeil sur le maroc
    691 mots | 3 pages
  • Le maroc, un pays carrefour
    1607 mots | 7 pages
  • Contrat de commission au maroc
    433 mots | 2 pages
  • Ide au maroc
    28598 mots | 115 pages
  • Le chaumage au maroc
    254 mots | 2 pages